Nouveaux rythmes scolaires

Mardi soir dernier,  l’école où va Princesse AAA organisait une réunion pour présenter les nouveaux rythmes scolaires. 
Première surprise pour moi: nous sommes peu de parents à avoir fait le déplacement…
Deuxième surprise: la moitié des parents présents ne pensent qu’à eux…

Je dois dire qu’au départ j’étais très septique quant à ces nouveaux rythmes.  Maintenant que j’ai été à cette réunion ça me plaît bien. Il faut dire que la commune a bien fait les choses. Ils ont pensé aux enfants avant tout et on fait au mieux pour que tout le monde y trouve son compte.

Princesse AAA aura donc école le mercredi matin de 9h à 12h. Les autres matins elle prendra 8h45 (soit un quart d’heure plus tôt que maintenant) et finira sa matinée à 11h45. Ensuite l’après midi elle reprendra à 13h30 pour finir à 16h30. Alors à part le mercredi matin en plus pas de gros changements… Ce qui change c’est ce qu’elle va faire…
En effet, en moment,  les enfants ont classe jusqu’à 16h30
A partir de septembre, ceux qui le désirent pourront finir à 16h le lundi et le jeudi et à 15h30 me mardi et le vendredi. Les autres auront des activités.
Le lundi et le jeudi 30min de bibliothèque, de jeu ou d’aide au devoir pendant que certains élèves sont en « soutient » avec les instituteurs.
Le mardi et le vendredi,  c’est là où les choses deviennent intéressantes. La commune a mis en place des activités gratuites pour que tous les enfants puissent y participer. Ainsi l’an prochain, Princesse AAA fera 9 semaines de yoga/danse rythmique,  9 semaines de théâtre,  9 semaines d’art plastique et pour finir 9 semaines de sport.
Pour ces activités là ce n’est pas à la carte. A savoir qu’en début d’année nous devront dire si ou ou non elle fera ces activités ou non.  Ça ne plaît pas à certains parents qui voudraient adapter les activités  en fonction de keurs emplois du temps. Bref.
De mon côté je suis plutôt contente parce que grâce à ça Princesse AAA va pouvoir découvrir plein de choses qu’elle n’aurait pas découvert en temps normal. Si elle désire faire une activité dans un an ou deux elle pourra. Mais ça ne sera qu’une seule activité, pas plusieurs comme elle le fera l’année prochaine. Surtout que, soyons honnêtes, je n’aurai pas forcément l’idée de lui faire faire du yoga. Quant à elle,  elle ne risque pas de me demander des choses qu’elle ne connaît pas.

Nous avons vraiment la chance que notre commune fasse autant pour les enfants.  Ils se sont vraiment creusés la tête. Bien sûr, ils font aussi ça car ils ont des subventions. Mais ils auraient pu se contenter de laisser les enfants aux ATSEM ou je ne sais quoi. Là,  ils ont eu à coeur de faire découvrir des choses aux enfants et j’en suis très contente.

Et chez vous ça va se passer comment les nouveaux rythmes?

Emi’lit

Publicités

10 ans…

ptit_nounours

 

Le 19 mai, ça a fait 10 ans que Mon Cher et Tendre et moi nous sommes ensemble… J’ai l’impression que c’était hier qu’il venait me voir pour la première et en même temps j’ai l’impression que nous avons toujours vécu ensemble…

En 10 ans, nous avons vécu tout un tas de galères… Avec la distance, puis le chômage, la distribution de journaux, à nouveau le chômage, la maladie… Nous avons aussi vécu quelques crises plus ou moins graves. A ce jour, deux ont failli nous être fatales…

Mais en 10 ans, nous avons vécu un tas de supers moments! Nos escapades en amoureux, nos départs sur un coup de tête en vacances à 23h, nos promenades mains dans la mains, nos délires à deux francs six sous…

En 10 ans, nous avons appris à nous connaître. C’est la personne qui me connaît le mieux au monde. C’est avec lui et grâce à lui que j’ai mûri, que j’ai grandi, que j’ai appris ce que c’est que la vie. C’est la seule personne qui est capable de m’offrir « des choses dont je ne soupçonnais pas l’existence mais que si j’avais su que ça existait j’aurais dit « je veux! je veux! » ».  C’est la seule personne qui sait d’un coup d’œil si je vais bien ou non.
Mais en même temps, moi aussi je le connais « comme si je l’avais fait dans ma poche ». Je sais ce qu’il aime et comment lui faire plaisir. Je sais aussi rien qu’à le voir si quelque chose cloche.
Nous faisons souvent les mêmes jeux de mots pourris au même moment.Nous finissons parfois les phrases de l’autre.
Nous savons souvent ce qui se passe dans la tête de l’autre.

Je trouve que nous avons plutôt bien réussi notre vie à deux (malgré les galères)… En effet, nous avons Princesse AAA et Petite Fraise, les plus belles petites filles du monde. Nous avons une super maison (en super travaux…). Nous avons tout un tas de projets…

J’ai cru le perdre plusieurs fois, et à chaque fois j’ai cru que le monde s’écroulait. Je crois que c’est la personne qui m’a fait verser le plus de larmes (mais heureusement plus de joie que de peine).
Je sais aussi que cet amour n’est pas un acquis! Il faut se battre et entretenir cet amour. Il faut continuer à séduire l’autre et je dois apprendre à ne pas être qu’une maman.

J’espère pouvoir vivre encore des dizaines d’années aussi belles à ses côtés. J’espère continuer à le rendre heureux comme il me rend heureuse. J’espère nous allons nous retrouver comme au tout début, retrouver notre folie et nos coups de têtes. J’espère pouvoir revenir ici dans 10 ans et ne pas avoir à changer une seule chose à cet article (sauf peut être le nombre d’enfants que nous auront).

On m’a demandé ce que j’avais vu eu comme cadeau pour nos 10 ans. Et bien exactement le même que lui: deux filles magnifiques!

Je t’aime Mon Cher et Tendre, beaucoup plus que tu ne peux l’imaginer ❤

 

Emi’lit

Je parle à mon bébé…

Fraise

Oui, je parle à mon bébé… et alors?

L’autre jour, Petite Fraise était en écharpe (qu’elle accepte à nouveau) et regardait tranquillement ce qu’il se passait autour d’elle. Jusque là, rien de bien différent de d’habitude. Je lui parlais, lui racontais qu’on allait chercher sa grande soeur, qu’il y avait le soleil et que le bruit qu’elle entendait c’était la cloche de l’église…  Encore une fois, exactement comme d’habitude!

Sauf que ce coup-ci, j’ai croisé des gens. Ils ne m’ont pas vu arrivé mais m’ont entendu parler. Le monsieur m’a dit bonjour mais cherchait visiblement quelque chose. Il m’a dit « je vous ai entendu parler, je cherchais une deuxième personne ». Je lui ai donc montré Petite Fraise. Il m’a dit « ah oui d’accord! » avec une tête qui en disait long…

Bien plus généralement, on me regarde bizarrement quand je parle à ma fille quand on se balade, quand on va chercher sa soeur à l’école, quand on fait les courses… (Déjà qu’on me regarde bizarrement juste quand je la porte en écharpe dans mon ptit village).

En quel honneur ne devrais-je pas parler à mon bébé? Elle est petite certes! Elle ne comprend pas un traitre mot de ce que je lui raconte, je m’en rend bien compte! Mais d’un autre côté, la voir se fendre la poire parce que je lui ai dit qu’elle est belle comme un coeur. La voir faire un grand sourire quand je lui dit qu’on va chercher Princesse AAA c’est tellement mignon!

En plus, j’ai tendance à parler toute seule… au moins là, quand je lui parle elle me regarde avec ses grands yeux, j’ai presque l’impression qu’elle m’écoute!

En plus, elle me parle bien elle aussi! si si je vous jure! Elle me parle! Bon je vous avoue que je comprends strictement rien à son charabia bébéesque, mais elle me regarde (quand elle ne regarde pas des amis imaginaires) en me faisant au choix: des bruits de gremlins ou des « aheu » « agou » « guuuuuu » « gué » « boué »… et j’en passe!

Plus sérieusement, comment est-elle censée se développer, apprendre à parler ou comprendre les choses que l’on lui dit si on ne lui parle jamais?
J’ai toujours parlé à Princesse AAA, et maintenant elle se venge en parlant tout le temps (même quand elle dort!). Je lui ai toujours expliqué ce que l’on faisait, où l’on allait, ce que l’on voyait… C’est maintenant une enfant très curieuse (elle l’aurait peut être été tout autant si je ne l’avais pas fait, mais on ne le saura jamais!), qui veut tout savoir et tout comprendre!

Alors, que plaise ou non, que ça me fasse passer pour une folle ou non, je continuerai de parler à mon bébé!

 

Le dimanche déconnecté

Avec Mon Cher et Tendre, nous avons instauré une nouvelle règle à la maison: le dimanche déconnecté (on y ajoute aussi les jours fériés et le mercredi quand il est/sera en vacances). Sans être vraiment scotché à nos ordinateurs ou à nos téléphones, nous avons trouvé que nous y passions trop de temps et souvent pour rien faire! Nous en avons parlé ensemble et nous nous sommes dit que le dimanche déconnecté serait une bonne idée!

Le dimanche déconnecté c’est quoi?
Les jours déconnectés, nous n’allumons pas les ordinateurs, nous ne nous servont pas de nos smartphones (ils sont allumés au cas ou, mais restent sur le coin de la table), nous n’allumons pas la télé de la journée, pas de jeux vidéos… rien!Par contre, nous lisons, nous jouons avec les filles, nous nous baladons, nous discutons… Et le soir, on met un DVD que nous regardons en amoureux (enfin sauf si nous nous endormons au milieu).

Est-ce que c’est difficile?Pas le moins du monde! Nous ne peinons pas à nous occuper. D’abord, deux enfants (même si l’une d’elle n’a que 3 mois) ça occupe bien. Ensuite, nous avons bien de quoi nous occuper entre les livres, les envies d’écrire ou de dessiner, les beaux jours qui reviennent (enfin nous espérons que ça va durer)…

Qu’est ce que ça change?
Nous sommes plus disponible pour les uns ou les autres. Nous sommes moins sur les nerfs, plus posés et plus calmes. Nous voyons la journée passer. En effet, avant, nous avions l’impression que la journée passait à une vitesse folle et que nous ne faisions rien… Là, nous voyions le temps passer et nous avons l’impression de faire tout un tas de choses…

Est-ce que tout le monde y trouve son compte?
Oh oui! Et plutôt deux fois qu’une! Princesse AAA a ses deux parents pour elle. Nous jouons beaucoup plus avec elle.
Nous avons du temps pour la famille mais aussi chacun pour nous. Il y a moins de cris et moins d’énervement…

Des entorses à la règle?
Oui… Le soir comme je l’ai dit, nous regardons un DVD en amoureux. L’après-midi, s’il fait trop mauvais, nous pouvons éventuellement regarder un DVD tous les 3 pendant que Petite Fraise dort (enfin si elle dort plutôt…). Par contre pas d’ordinateurs, pas de sms… Nous répondons quand même au téléphone, nous ne sommes pas des sauvages non plus…

 

Finalement, ses jours déconnectés me plaisent vraiment beaucoup… Je vais même le faire le mercredi et certains après-midi quand Mon Cher et Tendre travaille. Il suffit juste de permettre à Princesse AAA de s’occuper toute seule ou avec moi. Je vais réfléchir à faire le mardi créatif par exemple, comme elle adore faire des activités manuelles.
Je ne compte pas être déconnectée tout le temps parce que j’ai quand même besoin d’aller sur le net, d’aller sur mes blogs, de discuter avec des gens qui me sont chers… mais je vais y passer moins de temps! Me recentrer sur ce qui est important. De toute façon, ceux qui veulent me parler savent où me trouver.

 

ET vous les jours déconnectés, vous en pensez quoi?

Seule… ou pas

Je me sens souvent seule. Je sais bien que ça arrive à tout le monde et surtout que c’est en partie ma faute mais c’est ainsi. En vrai de vrai, je ne suis jamais seule puisque j’ai toujours Petite Fraise avec moi, et Princesse AAA n’est jamais bien loin. D’ailleurs parfois, j’aimerai être vraiment seule une petite heure et faire ce dont j’ai envie, mais ce n’est pas vraiment possible en fait. Bref!
Je dis que je me sens seule parce que, parfois (souvent même), j’ai l’impression que les gens ne m’apprécient pas, que j’embête ces mêmes personnes avec mes états d’âme ou mes conversations à deux francs six sous, que quoique je fasse je ne serais jamais assez bien pour « mériter » d’avoir des vrais amis… C’est aussi ma faute, parce que je ne vais pas vers les gens. A cause de ma timidité maladive et de ma peur d’embêter les gens, je n’ose pas aller vers eux. Je n’ose pas parler avec eux. Tout le temps, je me dis que je vais me soigner et que je vais aller vers les gens… et puis au final, non, je n’y arrive pas!

On pourrait croire que c’est plus facile derrière l’écran avec l’amitié « virtuelle », mais en fait, c’est exactement pareil pour moi… Souvent, je me connecte sur facebook, je vois des gens connectés mais je n’ose pas aller leur parler… Du coup la plupart du temps, je repars à mes occupations parce que je m’ennuie! Mais encore une fois je le dis: c’est entièrement de ma faute!

Même ici, parfois j’ai peur d’embêter le peu de gens qui me lisent… et puis au final, je me dis que c’est le seul endroit à moi où je peux vraiment laisser libre cours à mes pensées, donc j’écris un peu (comme aujourd’hui).

Beaucoup de choses passent par l’écrit avec moi, au grand désespoir de certaines personnes je pense!

 

Mais malgré tout ça, j’ai parfois de superbes surprises! Une lettre à laquelle je ne m’attendais pas (et vous savez comme j’aime recevoir du courrier, non?), un ptit coucou par facebook juste parce qu’on pense à moi, un magnifique cadeau glissé dans une lettre (avec en plus une lettre qui me fait pleure tellement elle est belle)…
carnet
Finalement, là je me dis qu’il y a vraiment des gens qui m’apprécient, et ça me fait un bien fou! Alors merci!

 

Emi’lit Ecrit

 

Il faut laisser pleurer les bébés… ou pas

Chacun fait ce qu’il veut avec ses enfants, on est bien d’accord! Mais chez moi, on ne laisse pas pleurer les bébés! Surtout quand ils sont tous petits comme Petite Fraise. J’accoure dès qu’elle pleure parce que j’estime qu’elle a besoin de moi. Même si, comme elle vient de le faire à l’instant, il s’agit uniquement de faire un câlin. Elle a besoin de contact et c’est normal,  non? Elle a quand même passé 9 mois bien au chaud dans mon ventre, elle ne peut pas se détacher de moi comme ça… Et puis en plus, depuis deux semaines et demi, ses dents l’embêtent…

Si je vous parle de ça aujourd’hui, ce n’est pas pour faire des polémiques à deux balles rassurez vous, mais plutôt parce que je n’arrive pas à comprendre certaines choses en fait…

Je vous explique, il y a un petit moment déjà, une ancienne copine de lycée a eu un bébé. Jusque là rien d’anormal et de choquant, on n’est bien d’accord. Ce qui m’a par contre beaucoup plus choqué c’est son statut facebook deux jours après l’accouchement alors qu’elle était toujours à la maternité: « J’ai trop mal dormi cette nuit, le bébé a beaucoup pleuré et il pleure toujours beaucoup. Mais je veux pas l’habituer à être dans les bras, alors je suis bien obligé de le laisser dans son berceau. » S’en suivait des commentaires qui lui donnaient raison, lui disant qu’il fallait pas céder aux caprices du petits… J’ai vraiment cru à une blague au début… Mais pas du tout en fait! Elle était sérieuse! Elle ne voulait pas donnait de manières à son enfant en le prenant dans ses bras alors qu’il n’avait que deux jours! Et honnêtement, des caprices à deux jours?? Je veux bien beaucoup de choses, mais là faut pas pousser mémé dans les orties…

Alors, je veux bien que chacun fasse ce qu’il faut hein, mais nom d’une pipe (j’aurais aussi pu dire saperlipopette, j’aime bien les mots/expressions comme ça, mais c’est une autre histoire), un enfant qui a passé 9 mois dans le ventre de sa mère à besoin de contact quand il sort!

Même nous adultes, nous avons besoin de contact, d’attention… alors pourquoi le refuser à un enfant, à son enfant?

Ici, c’est câlin à volonté pour mes deux filles et ce depuis leurs naissances. Je ne vois pas pourquoi je comblerais pas ce besoin (parce que oui, n’en déplaisent à certains, il s’agit bel et bien d’un besoin).

Alors, non je ne laisse pas mes filles pleurer mais pour autant Princesse AAA n’est pas capricieuse (pour Petite Fraise, seul l’avenir nous le dira). Elle ne se roule pas par terre, ne tape pas du pied quand elle n’est pas contente… Pour tout vous dire, le terrible two dont tout le monde parle, je ne l’ai même pas connu. Elle a bien eu la période du non, mais ça n’a pas été si horrible. Bien sûr, elle fait des crises comme tous les enfants (comme tout le monde devrais-je dire), mais accepte très bien que l’on dise non si on lui explique pourquoi. Elle accepte d’attendre. La seule chose c’est lui expliquer, là aussi, pourquoi elle doit attendre, et après tout c’est bien normal non?

Je sais que j’ai de la chance parce que mes filles ne sont pas des grosses pleureuses. Elles ne pleurent/pleuraient que très rarement. C’est peut-être pour ça que c’est plus facile pour moi. Mais quand même, ce sont des choses que je ne comprends pas. Comment peut-on laisser en bébé/enfant dans sa détresse? Il y a, je pense d’autres méthodes que de laisser pleurer…

Ici, après avoir fait les vérifications d’usage (faim/soif/bobo/couche sale) on fait un câlin, ou on joue avec des peluches ou le tapis d’éveil… Je la prend en écharpe, on va promener… Ce ne sont pas des méthodes miracles, je n’ai pas la science infuse. Mais je suis sûre d’une chose: un bébé qui pleure a besoin que l’on s’occupe de lui!

Emi’lit

Savoir se faire confiance!

Je n’ai pas une confiance en moi énorme, bien au contraire d’ailleurs! Néanmoins, s’il y a bien un domaine où je me fais confiance c’est quand il s’agit de mes filles. Je n’ai pas la science infuse, je n’ai pas fait d’étude en rapport avec les enfants, ni d’études de médecine, mais jusqu’à présent je pense avoir raison de me faire confiance!

Je suis loin d’être la maman parfaite et bien sûr je fais des erreurs mais je me fais confiance et je me dis que je connais bien mes filles pour savoir/ressentir certaines choses. D’ailleurs, s’il y a bien un truc qui me gonfle c’est qu’on mette ça en doute sans vraiment prendre la peine de m’écouter…
Bon, là vous sentez le ptit coup de gueule, me trompe-je?

Il y a une chose qui m’a gonflée au plus haut point ses deux derniers moi: que des professionnel de santé remette en cause ce que je leur disait à propos de ma fille sous prétexte que eux savent vu qu’ils ont fait des études…

La première fois, c’était à la maternité. La deuxième ou troisième nuit, Petite Fraise a beaucoup pleuré (de 21h à minuit quasiment). J’ai essayé plein de choses pour la calmer mais rien ne marchait. Du départ, j’ai pensé que c’était sa tête qui lui faisait mal. Elle avait quand même une sacrée bosse et un hématome impressionnant qui saignait un peu parfois et qui a quand même duré 21jours… J’en ai parlé donc à la sage-femme et l’auxiliaire de puériculture quand elles sont passé me proposer la tisane dégueu au fenouil. Bref! Elles m’ont assuré que ce n’était pas ça car elle pleurait même dans mes bras… « Ce sont des coliques » qu’elles m’ont dit. Je n’ai pas insisté et Petite Fraise a fini par se calmer et par s’endormir dans mes bras! Le lendemain, la même équipe m’a assuré que ma montée de lait n’était pas encore faite alors que j’affirmais le contraire… Genre je ne sentais même pas ce qu’il se passait dans mon propre corps!
Au changement d’équipe, quand je suis allé donner le bain à Petite Fraise, la première chose que l’auxiliaire de puériculture m’a dit c’est « waouh! elle est bien faite votre montée de lait! »… Et quand j’ai vu le pédiatre, il m’a assuré qu’elle devait avoir effectivement mal à sa tête la veille. A peine il l’a touchée, elle a hurlé… J’aurai dû me battre pour qu’il lui donne quelque chose…

La deuxième fois, c’était la semaine dernière lors du contrôle technique de Petite Fraise. La docteur me demande comment ça se passe. Je lui répond que tout va bien, l’allaitement roule, elle dort la nuit de 21h30 à 4h30 du matin, qu’elle est bien éveillée et tout… mais que par contre ça fait une semaine qu’elle a ses dents qui la travaillent! Elle m’a dit que ça serait étonnant vu qu’elle n’a que deux mois… Je lui explique donc pourquoi je dis ça (ben oui je dis pas ça comme ça histoire de causer): elle bave des litres et des litres, se bouffent la main à longueur de temps, est ronchon et a les joues un peu rouges. Elle a fini par regardé et m’a dit « ah bah oui! elle double les gencives là! ça travaille en effet! ». Elle m’a quand même rajouté un « c’est rare! » comme pour se justifier de ne pas m’avoir cru!

Je veux bien accepter et comprendre que je ne sais pas tout (et encore heureux d’ailleurs), je veux bien accepter et comprendre que le personnel de santé a fait des études et sais tout un tas de choses que je ne sais pas… Mais il serait peut aussi temps que certains comprennent que nous connaissons nos enfants et qu’il faut savoir nous écouter beaucoup et nous faire confiance un peu…
Parce que, oui, là je parle de moi… Mais toutes les mamans en général connaissent leur(s) enfant(s) et devraient s’écouter un peu plus et se faire confiance. On sent bien quand nos enfants ne sont pas bien je pense (je ne parle pas ici de mal-être qui sont parfois difficile à déceler hein), on sent bien quand le comportement de notre enfant chance, quand il y  un truc qui cloche… aussi petit soit-il. Il faut parfois savoir ne pas écouter ce qui se dit autour de soi, non?

Pour ce qui est de mes filles, je continue de me faire confiance et pour le moment, ça nous réussit bien!

 

Et chez vous, les médecins et autres personnels de santé vous écoutent-ils? vous font-ils confiance?

 

Emi’lit