10 ans…

ptit_nounours

 

Le 19 mai, ça a fait 10 ans que Mon Cher et Tendre et moi nous sommes ensemble… J’ai l’impression que c’était hier qu’il venait me voir pour la première et en même temps j’ai l’impression que nous avons toujours vécu ensemble…

En 10 ans, nous avons vécu tout un tas de galères… Avec la distance, puis le chômage, la distribution de journaux, à nouveau le chômage, la maladie… Nous avons aussi vécu quelques crises plus ou moins graves. A ce jour, deux ont failli nous être fatales…

Mais en 10 ans, nous avons vécu un tas de supers moments! Nos escapades en amoureux, nos départs sur un coup de tête en vacances à 23h, nos promenades mains dans la mains, nos délires à deux francs six sous…

En 10 ans, nous avons appris à nous connaître. C’est la personne qui me connaît le mieux au monde. C’est avec lui et grâce à lui que j’ai mûri, que j’ai grandi, que j’ai appris ce que c’est que la vie. C’est la seule personne qui est capable de m’offrir « des choses dont je ne soupçonnais pas l’existence mais que si j’avais su que ça existait j’aurais dit « je veux! je veux! » ».  C’est la seule personne qui sait d’un coup d’œil si je vais bien ou non.
Mais en même temps, moi aussi je le connais « comme si je l’avais fait dans ma poche ». Je sais ce qu’il aime et comment lui faire plaisir. Je sais aussi rien qu’à le voir si quelque chose cloche.
Nous faisons souvent les mêmes jeux de mots pourris au même moment.Nous finissons parfois les phrases de l’autre.
Nous savons souvent ce qui se passe dans la tête de l’autre.

Je trouve que nous avons plutôt bien réussi notre vie à deux (malgré les galères)… En effet, nous avons Princesse AAA et Petite Fraise, les plus belles petites filles du monde. Nous avons une super maison (en super travaux…). Nous avons tout un tas de projets…

J’ai cru le perdre plusieurs fois, et à chaque fois j’ai cru que le monde s’écroulait. Je crois que c’est la personne qui m’a fait verser le plus de larmes (mais heureusement plus de joie que de peine).
Je sais aussi que cet amour n’est pas un acquis! Il faut se battre et entretenir cet amour. Il faut continuer à séduire l’autre et je dois apprendre à ne pas être qu’une maman.

J’espère pouvoir vivre encore des dizaines d’années aussi belles à ses côtés. J’espère continuer à le rendre heureux comme il me rend heureuse. J’espère nous allons nous retrouver comme au tout début, retrouver notre folie et nos coups de têtes. J’espère pouvoir revenir ici dans 10 ans et ne pas avoir à changer une seule chose à cet article (sauf peut être le nombre d’enfants que nous auront).

On m’a demandé ce que j’avais vu eu comme cadeau pour nos 10 ans. Et bien exactement le même que lui: deux filles magnifiques!

Je t’aime Mon Cher et Tendre, beaucoup plus que tu ne peux l’imaginer ❤

 

Emi’lit

Ma première fête des mères…

Bon d’accord c’était il y a deux jours! Bon d’accord ce n’est pas vraiment la première puisque Princesse AAA a 4ans! Mais c’est la première année où j’ai eu un vrai cadeau fait par ma puce!

Il faut dire que le seul cadeau de fête des mères que j’avais eu jusque là, c’était une paire de jolies boucles d’oreilles que Princesse AAA avait choisi avec son papa l’année dernière lors de la fête médiévale de Montferrand! Il faut savoir que je ne reçoit pas de cadeau de Mon  Cher et Tendre et que je n’en attend aucunement, pour la simple et bonne raison que je ne suis pas sa mère!!!

 

Bref, cette année étant la première année de maternelle de ma Princesse AAA, elle est revenu vendredi dernier avec « un secret ». La maitresse lui avait dit de le cacher jusqu’à dimanche « mais pas dans la voiture ou sous le lit! Mais dans le garage par exemple! ».
Le dimanche matin, elle s’est pointé à côté du lit, son cadeau dans les mains et m’a dit « bonne fête maman! ».

fete_mere_2013(2)

fete_mere_2013(4)

fete_mere_2013

Les larmes me sont montées aux yeux! Elles ont débordées quand elle m’a récité le petit poème qu’elle avait appris pour l’occasion!

fete_mere_2013(3)

 

Je trouve ça tellement mignon, tellement plein d’amour… ça fait du bien un ptit cadeau comme ça, non?

 

Et vous, qu’avez vous eu de beau?

 

Emi’lit

Petit bilan de 2012

Il est d’usage de faire un ptit bilan de l’année passée à cette époque, avant de prendre de bonnes résolutions pour l’année suivante…

De mon côté, l’année a été riche en bonnes surprises mais aussi en désillusions… En effet, même si ma vie de femme au foyer et loin d’être palpitante, il m’est arrivée quelques petites choses plus ou moins sympathiques.

Commençons par le moins bon (afin, si possible de ne garder que le meilleur)… J’ai eu des déceptions tant amicale (afin, si je puis dire) qu’au niveau du « travail ». D’abord, on s’est bien moqué de moi, prenant mon histoire, me faisant miroiter tout un tas de choses pour au final ne plus me donner de nouvelles, ne plus m’inviter sur les manifestations pour les dédicaces… Mon Cher et Tendre m’avait prévenu. J’ai voulu tenté, j’ai perdu… Mais je n’ai pas dit mon dernier mot.  Au niveau amical, j’ai cru être appréciée, j’ai cru avoir des amis mais au final je me retrouve toujours toute seule. Mais je commence à avoir l’habitude, alors…
Pour ce qui est des coups durs, il y a eu plus grave: la maladie de Mon Cher et Tendre qui a refait une apparition début 2012, et qui nous a bien fait peur (menace d’hospitalisation, vue altérée…) mais heureusement pour lui, il s’en tire avec une paire de lunettes et depuis tout va bien!
Ma maman aussi nous a fait une sacrée peur, en attrapant on ne sait comment une méningite qui l’a clouée au lit plusieurs semaines!

Passons au positif, parce que mine de rien il y en a eu!D’abord,nous nous sommes pacsé avec Mon Cher et Tendre. Au départ, je pensais que nous faisions ça uniquement pour des raisons administrative, mais une signature, quelques larmes et une bague plus tard il s’avère que ce n’était pas vraiment la raison première et je suis très heureuse que nous l’ayons fait. La prochaine étape sera le mariage (enfin j’espère).
Nous avons enfin changé de voiture! Au revoir la vieille super5 toute pourrie, bonjour la voiture familiale confortable (même si celle-ci nous a fait peur à peine un moi après l’avoir acheter).
Les travaux de la maison avancent doucement mais surement. Même si ça n’avance pas assez vite à notre goût, on voit quelques changements et ça fait du bien.
J’ai failli perdre une amie que je connaissais depuis quelques années, mais après un passage à vide, ça va à nouveau mieux (donc youpi! j’ai une amie!).
Je suis enfin tombé enceinte (et au moment où j’écris ces mots mon ventre est énorme…).
Je suis devenue tata pour la première fois d’un magnifique petit garçon qui habite malheureusement trop loin pour qu’on puisse le voir à notre guise.
Je suis allée chez le coiffeur après 5ans sans y aller. Une nouvelle coupe et plus de cheveux blancs, je me sens revivre (comme quoi il m’en faut peu…)
Ma petite soeur (la moyenne) est enfin heureuse!
Je n’ai jamais été aussi fière de mon papa.

Au niveau de la blogosphère, j’ai rencontré des filles formidables que j’apprécie vraiment beaucoup, même si je ne le leur dit peut être pas assez.
J’ai pris du plaisir à tenir mes blogs, à vous parler, à échanger (pas encore assez à mon goût), à vous faire des cadeaux, à écrire ici, à être moi tout simplement.
J’ai eu parfois peur de ne pas avoir ma place ici, j’ai encore parfois de sérieux doute mais tant que je fais tout ça par plaisir ça devrait aller!

L’année 2012 a été riche en changement pour Princesse AAA aussi… Elle a fait sa première rentrée, et elle adore vraiment l’école. Elle a enfin sa chambre à elle toute seule avec son lit de grande fille. Elle fait des progrès formidable chaque jour. Elle parle super bien, se développe a une vitesse folle… Elle a aussi connu pour la première fois la maladie (gastro début décembre et la encore elle est un peu malade) mais guérie à une vitesse faramineuse! Elle va être grande soeur et attend avec beaucoup d’impatience Petite Fraise.

 

Donc dans l’ensemble, le bilan est plutôt positif je trouve…

Et vous, cette année 2012, elle a été plutôt positive ou pas?

 

(désolée pour cet article un peu décousu…)

Emi’lit

Nos sapins auvergnats

Ma copine Flying Mama nous a présenté son sapin de Noël et nous propose d’en faire autant (ici). Comme je comptais de toute façon vous montrer nos magnifiques sapins, je saute donc sur l’occasion!

Alors depuis le début, je dis « nos »… ce n’est pas un bug de ma part (quoique ça serait plausible en ce moment), mais bien que nous avons deux sapins cette année à la maison. Jusqu’à présent, nous n’en faisions qu’un, dans le salon. Mais cette année, nous avons proposer à Princesse AAA d’en mettre un dans sa chambre pour un peu plus de gaieté.

Dans sa chambre il y a donc un petit sapin artificiel sur le bord de la fenêtre. Elle l’a décoré elle, toute seule. Certaines des décorations de Noël ont été acheté par ses grands parents au marché de Noël de l’école. Autant vous dire qu’elle l’adore son sapin. Mais voyez plutôt:

sapin_aaa

 

Dans notre salon , c’est un sapin naturel. D’habitude, nous le prenons en pot mais cette année par soucis d’économie nous en avons pris un coupé! Autant vous dire que nous ne le referons plus jamais! Il est en place depuis deux semaines et il perd ses aiguilles… Il y en a partout! Princesse AAA nous a beaucoup aidé (ça se voit un peu, mais moi je m’en fiche que les boules soient groupées ou pas, notre sapin il est magnifique parce qu’on l’a fait tous les trois). L’étoile tout en haut nous l’avons faite ensemble avec du carton et du papier crépon. Au pied du sapin, il y a le calendrier de l’avent playmobil, des Pères Noël… Plein de choses quoi! Mais place aux photos:

sapin_salon

notre magnifique étoile

notre magnifique étoile

Paper toy Santa Babel acheté au marché de Noël de l'école de AAA

Paper toy Santa Babel acheté au marché de Noël de l’école de AAA

le sapin fabriqué par Princesse AAA à l'école

le sapin fabriqué par Princesse AAA à l’école

 

Voilà, nos magnifiques sapins! Depuis qu’ils sont en place, on est encore plus à fond dans la magie de Noël. Chaque soir on branche les guirlandes électriques (pour le plus grand bonheur de Princesse AAA).

J’ai hâte d’être le 25 décembre au matin pour voir les yeux émerveillés de la petite devant le tas de cadeaux que le Père Noël aura déposé dans la nuit…

Pour voir plus de sapins, allez faire un tour chez Flying Mama!

 

Emi’lit

 

 

La lecture et moi… et nous…

Aussi loin que je me souviennes, j’ai toujours aimé qu’on me lise des histoires (enfin quand je dis on, c’est ma maman hein) et ensuite j’ai aimé lire toute seule. Je me souviens que petite, j’avais une histoire préférée: des petits lutins qui aidaient les gens d’un village, mais la femme du tailleur qui était insupportable refusait leur aide. Ce livre, pour le moment, je ne l’ai pas retrouver, mais, je peux vous dire que maman me l’a lu et relu et qu’il en a souffert le pauvre. Il m’a d’ailleurs aidé à apprendre la lecture (ben oui quand on connait un livre par cœur c’est plus simple de lire et de reconnaitre les mots).
Bref, depuis que maman me lisait des histoires le soir avant de dormir (peut être même que je l’embêtais pour en avoir la journée, mais ça elle seule peut le dire, je n’ai pas tant de mémoire que ça, faut pas exagérer), il m’est passé plein de livre entre les mains (au derniers recensement, ils étaient 350 dans ma bibliothèque). J’ai toujours préféré lire à regarder la télé, j’ai toujours un livre à portée de main, j’en dissimule dans chaque pièce (c’est ainsi que les fleurs du mal sont dans un tiroir dans ma cuisine, pour quand je dois y rester quelques longues minutes seule en attendant que le repas cuise), j’en ai toujours un dans mon sac à main (que je n’ai le temps d’ouvrir que très rarement…), j’en ai des magnifiques que je feuillette souvent juste pour le plaisir des belles photos/illustrations…Vous l’aurez compris: j’adore les livres!

La lecture tenant donc une place importante pour moi, c’est tout naturellement que j’ai essayé assez tôt de faire que ma fille s’y intéresse. Quand je dis tôt, c’est vraiment tôt… En effet, j’ai commencé à lui lire des histoires chaque soir quand elle était encore dans mon ventre. Et depuis c’est un petit rituel, chaque soir Princesse AAA choisi une histoire que je lui lis. Je le fais avec vraiment beaucoup de plaisir, et même si parfois certaines histoires tournent un peu en boucle, ce n’est jamais une corvée. Parfois, souvent même, je lui en lis dans la journée aussi. Depuis qu’elle est toute petite, elle « réclame » souvent une histoire, parfois même deux ou trois… Je partage toujours ces moments avec elle avec un réel plaisir.
Souvent, quand elle me voit lire, elle va chercher un livre dans sa chambre et revient se mettre à côté de moi dans le canapé et elle « lit » comme moi. Elle fait ça depuis qu’elle sait marcher. La première fois ça m’a littéralement fait fondre (bon d’accord ça le fait encore). Ce qui est marrant, c’est qu’elle m’observe pour faire exactement comme moi. Et puis, elle se raconte des histoires (et là je vous le dis, ça vaut vraiment le détour parfois).
Alors oui, je me doute bien que si elle s’intéressait autant aux livres étant petite c’était juste pour faire comme maman (tout comme elle me piquait mes sacs à main ou le téléphone…) mais en grandissant, on voit bien que ça l’intéresse vraiment. Quand nous allons faire les courses, elle ne réclame pas de jouet non, elle demande un livre. Quand on lui lit une histoire, elle retient son souffle pour attendre la suite, elle est triste en même temps que les personnages parfois… elle vit réellement l’histoire!
Et puis, j’ai pu remarqué que ça l’éveille beaucoup, que ça stimule aussi sa mémoire, que ça lui apprend plein de chose et surtout que ça la fait rêver et que ça développe son imagination. Elle aime les histoires de princesses, elle aime aussi les histoires toutes simples avec des personnages qui ne sont pas connus… Tout ce qu’elle veut c’est des histoires, qu’on lui raconte, qu’on prenne une grosse voix quand un ours parle par exemple et une toute petite lorsque c’est une souris… Et après, elle reprend le livre et nous refait l’histoire à sa sauce!

J’espère que Petite Fraise aura le même amour des histoires. Elle entend chaque soir celle que je lis à sa grande soeur. Elle aura elle aussi tous un tas de livres…
La lecture, c’est un peu une affaire de famille finalement, et je suis heureuse d’avoir transmis ça à ma fille!

Et chez vous, on lit?

 

Emi’lit

Après la pluie…

Il y a peu, j’ai eu ce qu’on peut appeler « un passage à vide ». Envie de rien, fatiguée, déprimée et avec une question « quel est mon avenir? ». Au début, je me suis dit que ça allait passer, que je n’y penserais plus. Mais en fait, non, plus ça allait plus j’y pensais. J’en ai donc parlé ici, parce que j’avais besoin de mettre des mots là dessus. Et finalement, grâce à un super commentaire, j’ai eu un déclic. Finalement, je ne me posais pas les bonnes questions…

Parallèlement à ça, je me suis rendu compte que ma période « je suis nulle et inintéressante et en plus personne ne m’aime » n’était pas vraiment terminée.

J’ai eu une solution un peu « radicale » : je me suis un peu coupé du monde virtuel, je ne passais plus qu’en coup de vent, je n’allumais plus mon ordinateur. Et pendant quelques jours, j’ai fait comme si ce monde virtuel n’existait pas.

Mais qu’ai-je donc fait pendant ce temps là? Et bien j’ai lu, beaucoup. J’ai redécouvert le plaisir de me plonger à corps perdu dans une histoire et à aimer les personnages. J’ai aussi joué avec ma fille, au playmobil, au bébé dragon… J’ai fait des gâteaux (au chocolat, à la noix de coco…), ou encore des crêpes sucrées ou salées. Mais aussi, j’ai pu réellement trouvé ce que je voulais que soit mon avenir.

Et puis je me suis aussi rendu compte que j’ai des vrais amis, qui ont pris des nouvelles.

Je me suis aussi rendu compte que mon monde virtuel, il a aussi sa place dans ma vie. Parce qu’ici, il y a des gens que j’apprécie vraiment, que j’ai l’impression de connaître à force de les lire et d’interagir avec eux. Il faut se rendre à l’évidence, ça m’a manqué tout ça, pouvoir discuter avec les uns ou les autres.

Maintenant, je suis motivée pour mettre en route mon projet (je vous en parlerai quand ça sera un peu plus concret), je vais profiter de ma fille, de mes amis (s’ils en ont envie) et de Mon Cher et Tendre. Je vais aussi faire ce que j’aime comme lire, écrire et cuisiner. Et tout ça, en prenant aussi soin de mon petit monde virtuel.

Maintenant, je vais beaucoup mieux, je me pose moins de question. La prochaine étape, ça sera sans doute de passer cette foutue période « personne ne m’aime », mais je suis sur la bonne voie!

Si je n’avais pas eu ce blog, je pense que le cheminement aurait été plus lent. J’aurais mis plus de temps à trouver toutes les réponses à mes questions. Aussi je voudrais remercier Marjolaine pour son commentaire qui m’a beaucoup aidé, et aussi mes amies du jardin (je pense qu’elles se reconnaitront) qui ont subit mes états d’âmes sans broncher. Et un énorme merci à mon amie Maman Elfe, grâce à qui aujourd’hui, je me suis sentie bien et j’ai compris que parfois je peux être intéressante (t’as vu je me soigne 😉 ). Et un immense merci à Mon Cher et Tendre qui m’aide, me comprends et me pousse à aller de l’avant.

Emi’lit

 

 

 

Avoir une âme d’enfant…

Ce matin, en discutant avec une connaissance, nous n’étions pas d’accord à propos du fait d’avoir su garder une âme d’enfant…

Il me disait qu’il était toujours un enfant car il aime jouer. J’ai trouver ça vraiment réducteur, parce que pour moi ce n’est pas que ça. Il m’a alors dit être toujours capable de rêver, ça déjà, ça me va beaucoup mieux… Mais pour lui rêver c’est rêver d’une belle maison, de belles vacances, d’une famille unie… Hum… ce sont des rêves d’adultes, non?

Pour moi, avoir garder son âme d’enfant, c’est plus que de vouloir jouer tout le temps à n’importe quoi. C’est pouvoir rêver encore et toujours, mais de vrais rêves, pas seulement des rêves d’adultes. On a tous des rêves d’adultes, on veut tous des choses matérielles mais on peut aussi continuer de rêver comme quand on est enfant, non? Personnellement, j’ai des rêves d’adultes comme par exemple que les travaux de ma maison avancent vite, avoir un autre enfant, avoir plus d’argent ou encore vivre de l’écriture. Mais j’ai encore des rêve d’enfant (enfin je crois). Je rêve de vivre dans les nuages (d’ailleurs ma tête y est souvent là-bas), de rencontrer des lutins et des fées ou encore je rêvais du prince charmant (plus maintenant vu que j’ai mon cher et tendre).

Avoir une âme d’enfant, c’est aussi savoir s’émerveiller de plein de petites choses qui pourraient paraître anodines comme les premières fleurs du printemps, un papillon qui vole autour de soi ou la forme particulière d’un nuage. A chaque balade que je fais avec ma fille, elle est à la recherche de nouvelles fleurs à toucher et à sentir et dès qu’elle en trouve une elle me crie « Maman Maman! Fleur énorme! trop trop belle! » et elle l’observe, la touche, la sent… et moi je photographie en me disant qu’elle est vraiment belle cette fleur… Nous pouvons observer un papillon pendant plusieurs minutes sans nous lasser ou encore nous émerveiller d’un oiseau volant de le ciel. J’ai redécouvert tout ça grâce à Princesse AAA, et j’espère bien ne plus m’en défaire…

J’avais quand même un côté petite fille même avant de devenir maman, puisque j’aimais flâner dans les magasins de jouets. J’aimais traîner mon cher et tendre dans le rayon des poupées où je poussais des « oh » et des « ah » d’émerveillement… D’ailleurs chaque année, le Père Noël m’apporte une chouette poupée! Maintenant, on s’émerveille à deux Princesse AAA et moi! Mais ça ne suffisait pas à dire que j’avais garder mon âme d’enfant… Maintenant, ça revient tout doucement… Je redécouvre les joies des rêves fous et de l’imagination débordantes. D’ailleurs, depuis quelques temps, toutes les histoires que j’écris sont pour les enfants… Et j’aime cet univers, j’y suis tellement bien! Je pense que ça c’est la preuve que quelque part, elle est toujours là la petite Emilie…

J’espère que ma Princesse AAA, comme moi, gardera son âme d’enfant en grandissant. J’espère qu’elle continuera à s’émerveiller devant plein de petites choses qui passent souvent inaperçues aux gens. J’espère qu’elle continuera de rêver et de croire aux lutins! Parce que, honnêtement, la vie est bien assez difficile comme ça, on a bien assez de désillusions et de malheurs pour se passer de ces petits bonheurs qui embellissent la vie, non?

 

Emi’lit