il était une fin…

Il faut parfois savoir dire stop. 
Il faut parfois savoir tourner la page.
Il faut parfois savoir mettre un point final.

C’est ce que je suis venue faire aujourd’hui.
J’aurais pu partir comme une voleuse, laisser le blog comme ça. J’aurais pu laisser la page facebook du blog faire sa vie, sans moi. Sauf que je ne fais pas dans la demie mesure, je ne sais pas faire! Alors, le blog s’arrête aujourd’hui avec cet article! Je ne le ferme pas, je veux qu’il reste là. Mais je n’y écrirais plus! Quant à la page facebook elle fermera. Mon profil blogueuse sera supprimé aussi!

Je n’ai pas su trouver ma place dans la blogosphère. Je n’ai pas su vous donner envie de partager avec moi. Et sans partage, ce blog n’a plus aucune utilité. J’aime écrire, et j’écrirai toujours parce que je ne peux pas m’en passer. Mais ça sera chez moi, avec un bon vieux cahier et de bons vieux stylos.

Au delà de ce manque d’échange, j’ai remarqué que la blogosphère fait parfois ressortir le plus mauvais des gens. Et j’ai bien assez de soucis dans ma vie de tous les jours sans avoir à me prendre la tête ici aussi.  
A la base, je venais ici pour échanger, rire et par envie. Les derniers temps, je ne sais même pas pourquoi j’y venais…
De plus, les amies n’en sont pas forcément… Il est tellement facile de balancer un ❤ ou un « je t’aime » sur la toile… mais de ne pas être là quand son « amie » va mal ou a besoin. Et ce n’est pas vraiment ma conception de l’amitié… Je suis sans doute trop naïve et trop gentille pour croire que l’amitié peut se trouver comme ça…
Mais je ne regrette absolument pas cette aventure. En effet, elle m’a permis de rencontrer des personnes géniales avec qui j’ai pris plaisir à échanger. J’y ai rencontré des gens qui je l’espère sont plus que des amitiés virtuelles! J’y ai rencontré des filles avec qui j’ai entamé une correspondance qui je l’espère sera longue… J’ai découvert tout un tas de choses que je n’aurais jamais découvert sans la blogosphère…

 

Merci de m’avoir suivi. Merci pour vos commentaires.

Bonne route!

 

 

Pour ceux qui auraient envie d’avoir des nouvelles, de discuter avec moi, n’hésitez pas à me contacter par email: emilie.mamandeschamps@gmail.com

 

Emi’lit

Publicités

Petit bilan de 2012

Il est d’usage de faire un ptit bilan de l’année passée à cette époque, avant de prendre de bonnes résolutions pour l’année suivante…

De mon côté, l’année a été riche en bonnes surprises mais aussi en désillusions… En effet, même si ma vie de femme au foyer et loin d’être palpitante, il m’est arrivée quelques petites choses plus ou moins sympathiques.

Commençons par le moins bon (afin, si possible de ne garder que le meilleur)… J’ai eu des déceptions tant amicale (afin, si je puis dire) qu’au niveau du « travail ». D’abord, on s’est bien moqué de moi, prenant mon histoire, me faisant miroiter tout un tas de choses pour au final ne plus me donner de nouvelles, ne plus m’inviter sur les manifestations pour les dédicaces… Mon Cher et Tendre m’avait prévenu. J’ai voulu tenté, j’ai perdu… Mais je n’ai pas dit mon dernier mot.  Au niveau amical, j’ai cru être appréciée, j’ai cru avoir des amis mais au final je me retrouve toujours toute seule. Mais je commence à avoir l’habitude, alors…
Pour ce qui est des coups durs, il y a eu plus grave: la maladie de Mon Cher et Tendre qui a refait une apparition début 2012, et qui nous a bien fait peur (menace d’hospitalisation, vue altérée…) mais heureusement pour lui, il s’en tire avec une paire de lunettes et depuis tout va bien!
Ma maman aussi nous a fait une sacrée peur, en attrapant on ne sait comment une méningite qui l’a clouée au lit plusieurs semaines!

Passons au positif, parce que mine de rien il y en a eu!D’abord,nous nous sommes pacsé avec Mon Cher et Tendre. Au départ, je pensais que nous faisions ça uniquement pour des raisons administrative, mais une signature, quelques larmes et une bague plus tard il s’avère que ce n’était pas vraiment la raison première et je suis très heureuse que nous l’ayons fait. La prochaine étape sera le mariage (enfin j’espère).
Nous avons enfin changé de voiture! Au revoir la vieille super5 toute pourrie, bonjour la voiture familiale confortable (même si celle-ci nous a fait peur à peine un moi après l’avoir acheter).
Les travaux de la maison avancent doucement mais surement. Même si ça n’avance pas assez vite à notre goût, on voit quelques changements et ça fait du bien.
J’ai failli perdre une amie que je connaissais depuis quelques années, mais après un passage à vide, ça va à nouveau mieux (donc youpi! j’ai une amie!).
Je suis enfin tombé enceinte (et au moment où j’écris ces mots mon ventre est énorme…).
Je suis devenue tata pour la première fois d’un magnifique petit garçon qui habite malheureusement trop loin pour qu’on puisse le voir à notre guise.
Je suis allée chez le coiffeur après 5ans sans y aller. Une nouvelle coupe et plus de cheveux blancs, je me sens revivre (comme quoi il m’en faut peu…)
Ma petite soeur (la moyenne) est enfin heureuse!
Je n’ai jamais été aussi fière de mon papa.

Au niveau de la blogosphère, j’ai rencontré des filles formidables que j’apprécie vraiment beaucoup, même si je ne le leur dit peut être pas assez.
J’ai pris du plaisir à tenir mes blogs, à vous parler, à échanger (pas encore assez à mon goût), à vous faire des cadeaux, à écrire ici, à être moi tout simplement.
J’ai eu parfois peur de ne pas avoir ma place ici, j’ai encore parfois de sérieux doute mais tant que je fais tout ça par plaisir ça devrait aller!

L’année 2012 a été riche en changement pour Princesse AAA aussi… Elle a fait sa première rentrée, et elle adore vraiment l’école. Elle a enfin sa chambre à elle toute seule avec son lit de grande fille. Elle fait des progrès formidable chaque jour. Elle parle super bien, se développe a une vitesse folle… Elle a aussi connu pour la première fois la maladie (gastro début décembre et la encore elle est un peu malade) mais guérie à une vitesse faramineuse! Elle va être grande soeur et attend avec beaucoup d’impatience Petite Fraise.

 

Donc dans l’ensemble, le bilan est plutôt positif je trouve…

Et vous, cette année 2012, elle a été plutôt positive ou pas?

 

(désolée pour cet article un peu décousu…)

Emi’lit

Un an sur la blogo…

Bonjour bonjour,

aujourd’hui (enfin en vrai c’était y a deux jours), ça a fait un an que je blogue. Un an que j’ai découvert le monde impitoyable et merveilleux de la blogosphère (et je n’aime toujours pas ce terme).
Tout a commencé avec une amie qui trainait sur des blogs de maman (moi à cette époque là, je ne me doutais pas qu’un tel monde existait, et je pense que Mon Cher et Tendre vous direz que cet ignorance était une bonne chose!). Elle avait bien envie de se lancer dans l’aventure sans vraiment savoir si elle réussirait à tenir un blog sur une longue période… Je lui ai proposé de le faire avec elle et hop, 15 minutes plus tard Maman des Villes, Maman des Champs était né. Ce blog a tenu 5 mois et puis nous avons choisi de le laisser et de partir chacune chez nous. Maman des Villes a crée son blog. Quand à moi, toute folle que je suis, j’ai décidé d’en avoir deux, celui-ci et celui-là.

Bref, cette année sur la blogosphère m’a fait énormément de bien. Je me suis un peu sorti la tête de ma maison (des travaux, du ménage, des comptes,…), j’ai renoué avec le plaisir d’écrire régulièrement (chose que je prenais rarement le temps de faire), j’ai rencontré des gens formidables et qui sont devenues de vraies amies, j’ai trouver un monde de partage… ça fait un peu monde de bisounours là, non? Mais je n’ai pas envie de m’attarder sur les travers de la blogosphère et de ce qui ne m’y plait pas…

Je voudrais profiter de cet article pour vous remercier de me suivre que ce soit depuis le tout début ou depuis seulement le début de ce blog-ci.

A bientôt pour de nouveaux articles.

 

Emi’lit

C’est la rentrée….

Le blog s’est donc refait une beauté!

Déjà, on va commencer par un petit changement de couleurs, parce que le noir ça va bien un moment hein, mais ça lasse, non? Et puis c’est sombre. Et je suis loin d’être quelqu’un de sombre, croyez moi!

Ensuite, on va changer un peu les choses au niveau article. Parce que là ça va plus! Ce blog ne me reflète pas à 100%, donc on va améliorer un peu les choses! Oui oui « on », parce que j’aimerai bien que vous m’aidiez un peu. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous demander grand chose, juste que vous me disiez quand un article vous plait, quand vous êtes d’accord ou pas, quand vous voulez en savoir plus sur quelques choses…

Sinon, du côté des articles, qu’est ce qui va changer?
Pour commencer,les lundis, je vous parlerais de mes balades du week end (enfin s’il y en a eu). Je ne vous cache pas que les prochains temps il risque d’y en avoir peu, donc j’en profiterai pour vous faire découvrir des choses de la région (spécialités culinaires, histoires, contes ou légendes par exemple). Enfin bref, le lundi on causera un peu de l’Auvergne.
Les autres jours, je vous parlerai de plein de choses (un peu comme maintenant), des coups de coeur, des coups de gueule, ma grossesse (aller courage, il ne reste que 5 mois), de Princesse AAA… Mais la nouveauté, c’est que je vous parlerai aussi un peu de trucs de filles comme de ma passion (certains diraient même de mon addiction) pour les sacs à main et les chaussures, mais aussi un peu plus de cuisine, de déco (ben ouais, on est dans les travaux jusqu’au cou là, donc forcément ça va un peu déteindre sur le blog, d’ailleurs la première chose dont je vous parlerai sera la chambre de Princesse AAA).
Autre petite nouveauté, toutes les semaines, à partir de la rentrée (elle ne m’a pas encore donné de date la coquine), j’aurais le plaisir de recevoir ici Lucie Férine… Vous ne la connaissez pas encore, mais justement ça sera l’occasion…

Donc si on résume:
-une fois par semaine la chronique de Lucie Férine
-le lundi je vous parle de ma région adorée
-le reste du temps, on improvise autour de ce qui se passe dans ma vie.

Le programme vous convient?

S’en est fini de Maman des Champs…

Une page est tournée et Maman Des Champs n’existe plus!

Quand nous avons décidé d’ouvrir le blog « Maman Des villes Maman des Champs », avec ma comparse Maman des Villes, il nous a fallut trouver un nom… Nous avons réfléchit et j’ai proposé un peu comme une blague « Pourquoi pas Maman des Villes Maman des Champs? » Bingo, le nom était trouvé.

Mais depuis, le blog a fermé. Et finalement, Maman des Champs sans Maman des Villes, c’était bof quoi… Et puis j’en ai parlé avec des amies, et Emi’lit Ecrit est née.

Emi’lit Ecrit, c’est qui?

Une maman bien sûr, mais pas que. Parce que je ne suis pas qu’une maman non, je suis aussi écrivain public, je suis aussi auteur de conte pour enfants, je suis aussi une chérie, je suis aussi une soeur, une fille et une femme. Certes je suis femme au foyer, je passe tout mon temps avec ma fille, mais j’en profite aussi pour écrire… J’écris tout un tas de choses tout le temps (j’ai toujours un stylo et une feuille à portée de main!). J’écris des histoires pour les enfants, j’écris aussi des choses un peu plus adultes (peut être je les partagerais avec vous un jour, mais il faut d’abord que je trouve un nouveau nom à mon personnage, parce que définitivement, « la fée néante » c’est un jeu de mot pourri ^^). Mais, voyez vous, pour écrire des histoires pour les enfants, je pense qu’il faut en être rester une. Aussi, malgré mes 27 ans et demi, je crois aux fées et aux lutins (d’ailleurs je suis une Lutine Cabotine). Et puis je suis tarée, ceux qui me connaissent le savent bien… Je suis folle, j’aime rire, je n’ai pas peur du ridicule (ou presque pas) et le fait d’être maman ne m’a pas calmée…

Mais du coup la Gazette des Champs, elle devient quoi?

La gazette, elle reste la Gazette des Champs. Elle reste mon petit monde virtuel. Parce que, même si je ne suis plus maman des champs, je vis toujours à la campagne. La Gazette ne changera en rien, ça sera toujours moi… Je continuerais à venir y parler de mon expérience de maman, de ma vie, de mon Cher et Tendre, de mes envies, de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueules…

Bientôt, je vous parlerais, si vous voulez, de mon allaitement et aussi des rencontres qui ont fait de moi ce que je suis maintenant!

Sur ce, je vais aller nourrir ma fille!

A bientôt!

 

Emi’lit Ecrit

La Gazette, c’est quoi?

Je sais que je ne fais pas les choses dans l’ordre, mais, je pense qu’il est temps de parler un peu de ce que c’est que La Gazette des Champs…

La Gazette, jusqu’à présent, ce n’était pas moi… Je n’arrivais pas à m’y sentir bien.

Mon petit monde virtuel, c’était Maman des Villes, Maman des Champs, et quand le blog a fermé, mon petit monde virtuel s’est un peu écroulé si je puis dire…. J’ai un gros problème de confiance en moi, et je me trouve pas forcément super intéressante, et le fait de me retrouver seule à la tête d’un nouveau blog… Je sais pas je me sentais pas capable. Pourquoi viendrait-on me lire?

Dans un premier temps, je me suis dit que je n’ouvrirais donc pas de nouveau blog. Mais en même temps, j’aime tellement écrire et partager que je me suis lancée tête baissé ici…Sans vraiment savoir ce que je voulais vraiment faire…

Et puis, hier, en discutant avec une amie, et en y regardant de plus près, je me suis rendue compte de plusieurs choses:

– ce blog ce n’était pas moi, tant au niveau des couleurs que du contenu

– ce blog est exactement ce que je redoutais : un blog inintéressant…

– ce blog je ne l’aimais pas!

Donc deux solutions me sont venues… Soit j’arrête tout, soit je me reconstruis un petit monde virtuel à mon image. Mais tout arrêter, c’est pas moi… Donc on reprend depuis le début.

Du coup, La Gazette des Champs, c’est quoi?

C’est moi, ma vie de maman , ma vie de femme et du partage. C’est mon monde virtuel, ma petite bulle où je pourrais venir déverser mes joies et mes peines. Je ne sais pas si ça sera intéressant pour tout le monde, mais pour ceux qui le désire, je vous accueille bien volontiers dans ma petite bulle…

Comme je reprend tout à zéro, je vous parlerai très bientôt de ma grossesse, de mon super accouchement et tout et tout… D’ailleurs si vous avez des envies particulières, des choses que vous voudriez lire ici, demandez moi, n’hésitez pas!

 

Emi’lit