Maman au foyer et enceinte

Ce n’est pas un scoop pour ceux qui me connaissent (dans la vie « réelle » ou via le blog), je suis maman au foyer et je suis aussi enceinte… Mais revenons tout d’abord sur ce premier point.
Être Maman au foyer a été une évidence pour moi. Bien sûr, si je n’avais pas eu le choix, j’aurais travaillé hein, mais comme on peut se le permettre (même si c’est dur, Mon Cher et Tendre n’a pas une paye de ministre, même si certains le pensent) nous avons décidé que je resterais à la maison avec Princesse AAA. Pour la rentrée, j’avais plein de projets puisque Princesse AAA va à l’école, mais Petite Fraise a enfin décidé de s’installer. Bref! Jusqu’à la rentrée, à la maison, en dehors de l’heure du repas de midi et de celui du soir, on n’avait pas d’emploi du temps fixe. En effet, on faisait un peu comme on voulait puisque nous n’avions pas d’impératif elle et moi. Tout a commencé à changer un peu avant la rentrée. Il a fallut prendre un nouveau rythme. Non, il a fallut prendre un rythme. Imposer une heure de coucher plus tôt, imposer une heure de lever, imposer une sieste aussi… Je vous avouerais que les débuts ont été un peu compliqués mais petit à petit on y est arrivé (et sans s’énerver!).
Donc, lever à 8heures, école à 9heures. Pendant qu’elle est à l’école le matin je blogue un peu puis ménage et repas. Je vais la chercher à midi, on mange et à 13h30 dodo pour elle et détente pour moi. Après, peu de choses ont changées dans le déroulement de la fin de l’après-midi: elle joue et je fais ma vie sauf si elle me demande de jouer avec elle bien sûr.
La grossesse avançant, depuis la reprise après les vacances de la Toussaint, nous avons encore changer de fonctionnement (il faut savoir s’adapter). D’abord, il a fallut que j’accepte de me reposer un peu plus. En effet, les 4 à 5 heures de sommeil par nuit depuis 6 mois environ m’ont bien fatigués et je n’avancent plus. Et puis, je me suis bien rendu compte que plus mon ventre devient gros, plus Princesse AAA se rend compte de la présence de Petite Fraise et plus elle a besoin de moi. Du coup, on a un peu revu les choses. La matin, rien ne change (si ce n’est que Mon Cher et Tendre m’aidant beaucoup, je fais moins de ménage et plus d’internet…). Par contre, l’après-midi, tout change. En effet, à 13h30 c’est sieste obligatoire pour elle et moi (et en cododo c’est encore mieux). Ensuite, je ne me consacre qu’à elle. C’est à dire: pas de téléphone, pas d’internet, pas de lecture pour moi… On fait la peinture, des dessins, des jeux, on lit des livres (enfin, je lis et elle écoute hein) et parfois on cuisine.
Je pense que grossesse ou pas, c’est le mode de fonctionnement qu’on aurait dû avoir du départ. Seulement, elle n’était pas forcément demandeuse, ayant plutôt besoin de se défouler après une matinée studieuse. Et puis, de mon côté, après trois ans et demi passés avec elle non-stop, j’avais besoin aussi de me retrouver un peu « tranquille » (même si au départ ça a été bien dur). Maintenant, j’ai besoin de me retrouver avec ma fille, de faire des choses avec elle. J’aime ces moments rien qu’à nous deux, j’aime la fierté qu’elle a d’expliquer à son papa ce qu’on a fait, ou ce qu’on va faire…

Bref, tout ça pour dire, qu’il faut sans cesse s’adapter. Que ce soit à cause de l’école, à cause d’une grossesse.. Bientôt, il faudra s’adapter à nouveau avec l’arrivée de Petite Fraise. Mais l’important là dedans, c’est que tout le monde y trouve son compte et surtout que Princesse AAA soit heureuse!

 

Et chez vous, comment ça se gère tout ça?

Emi’lit

Publicités

Serais-je une maman verte?

Aujourd’hui, après une assez longue absence, je viens vous parler d’un sujet qui est assez présent chez nous en ce moment (en dehors de Noël, ça j’y reviendrais bientôt et de l’arrivée de Petite Fraise dans 2 mois, j’y reviendrais aussi d’ailleurs). Bref, de plus en plus nous essayons (autant que faire ce peut) d’entrer dans une démarche bio et écologique.

Alors, je suis bien d’accord, le bio et l’écologique c’est cher! D’ailleurs, pour la rénovation de notre (très) vieille maison, au départ nous voulions des matériaux écologiques pour l’isolation notamment, mais faute de moyens nous avons dû nous rabattre sur les matériaux traditionnels.

Pour tout vous dire, la démarche verte que nous entreprenons tout doucement à la maison a été lancée par Mon Cher et Tendre. Pour un tas de raisons (dont j’espère pouvoir vous parler tout bientôt), il a fait des recherches sur le coton, le lin, les tissus bio… Et il s’est rendu compte de tout un tas de choses qui lui ont fait prendre conscience qu’il fallait faire quelque chose, même à notre petit niveau.

Depuis un bon moment déjà, nous sommes passé aux produits ménagers écologiques (lessive, liquide vaisselles, tablettes pour le lave vaisselle…). D’un autre côté, nous passons petit à petit aux produits pour le corps bio (gel douche et shampooing). Nous avons commencé pour Princesse AAA, et nous continuons avec nous, même si là encore ça coute un bras… Nous trions nos déchets (d’ailleurs, ça me fait penser qu’il faudra qu’on aille porter le verre à la benne parce que la caisse est bien pleine).
Là, nous essayons aussi de passer aux tissus bio. Ainsi, quand Princesse AAA a eu son lit de grande (je vous en reparlerais de ça), nous lui avons acheté une parure de lit en tissus bio. Alors oui, c’est cher, oui il n’y a pas de dessins mais c’est bio et la couleur est très jolie et plaît à la puce alors… Pour ce qui est des vêtements, quand on peut on fait pareil, toujours pour Princesse AAA. Pour le moment, ce sont surtout des t-shirts que l’on lui a trouvé mais petit à petit on trouvera sans doute autre chose…
Avec la préparation de l’arrivée de Petite Fraise, cette démarche continue: couches lavables, liniment, écharpe de portage en tissus bio…

D’un point de vue nourriture, faute d’avoir un potager, on essaye tant bien que mal de manger des choses bio. Pour le moment, on n’a pas les moyens de manger tout bio, mais on regarde beaucoup plus qu’avant. Les oeufs par exemple, on n’achète plus que des oeufs de poules élevées en plein air avec de la nourriture bio. J’en utilise un peu moins et ça ne nous revient pas beaucoup plus cher qu’avant… On consomme le plus possible des fruits et légumes de saisons, on achète le plus possible local (ça aide d’habiter à la campagne). Nous essayons au maximum de ne pas manger d’huile de palme (adieu nutella d’ailleurs… snif).

Après, nous ne sommes pas de parfait écolos non plus… En effet, nous avons une voiture diesel, parce que nous vivons à la campagne et que du coup il faut bien que Mon Cher et Tendre aille au travail, qu’on aille faire les courses (pour manger bio^^) et qu’on aille voir la famille qui habite loin… Nous n’achetons pas que des choses produites en France car nous n’en avons pas les moyens. Ma fille n’aura pas de jouet en bois à Noël.

Nous ne sommes pas parfaits, nous faisons ce que nous pouvons à notre niveau. Nous essayons de donner le meilleur à notre fille (bientôt à nos filles), dans la limite de nos moyens. Nous essayons de penser en terme de développement durable et nous essayons de penser à notre planète. Maintenant, c’est un geste naturel pour nous de passer dans le rayon bio quand on va faire les courses tout autant que de trier les déchets…

Ma copine Céline du blog The Book Of Mum a écrit un article sur le sujet récemment… Je vous mets le lien et vais m’empresser de le lire (oui, je ne l’ai pas lu pour ne pas être influencée lors de la rédaction de cet article), mais je ne doute pas qu’il soit excellent, comme d’habitude! C’est ici que ça se passe!

Et chez vous, on est écolo ou pas du tout?

Emi’lit

Vous reprendriez bien un ptit tag?

Gaïa et ses Bulles de Vie est un blog tout nouveau tout beau tout neuf (que je vous conseille fortement d’aller visiter si vous ne le connaissez pas), parce que cette blogueuse, moi je l’aime bien! Bref, même si son blog est tout beau tout neuf, elle a été taguée et comme elle cherchait des volontaires pour faire tourner le tag, je n’ai pas pu refuser (et puis, vous le savez, j’aime les questions). Alors en avant marche comme dirait Princesse AAA!

1) Plats tous prêts, ou maison ?
Le plus possible fait maison. D’abord parce que j’ai le temps en étant mère au foyer. Après, j’ai toujours un truc tout prêt dans le placard en cas de grosse flemme…

2) Plutôt Facebook ou Twitter ?
Facebook sans aucune hésitation. J’ai un compte Twitter, mais je ne m’en sers pas. Je n’accroche pas!

3) Ton dessert préféré ?
Oula! c’est difficile comme question… Ma plus jeune soeur (Powlyne) m’avait demandé un jour pour me faire une surprise pour mon anniversaire. Je me souviens avoir cherché longtemps. Et je lui avait expliqué que ce que j’adore c’est une assiette avec plein de petits desserts: un truc au chocolat (une mousse par exemple), un truc aux fruits, une part de millefeuille aussi par exemple… Bref, 4 ou 5 minis desserts! (d’ailleurs depuis, pour tous les anniversaires et les Noël on le fait… comme quoi, parfois j’ai de bonnes idées). Mais si je ne devais en choisir qu’un, je dirais la forêt noire!

4) Une destination de rêve ?
Avec Mon Cher et Tendre, on rêve de visiter le Japon, mais aussi l’Irlande, l’Islande… Mais pour le moment, parce qu’on a pas l’argent pour, on se contente de découvrir la France et on est très content! Parce qe, en toute honnêteté, la France est un pays magnifique!

5) Plutôt sucré ou salé ?
Sucré sans aucun doute! Enfin en temps normal parce qu’avec la grossesse, c’est un peu n’importe quoi… J’ai des envies de fromages, de pâté de campagne et de cornichon… mais aussi de mandarines! (d’ailleurs, si ma famille passe par là, je crois que ça recommence comme pour Princesse AAA… alors prévoyez des mandarines hein 😉 )

6) Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma ?
Oula… Le dernier cinéma c’était il y a un an environ… c’était Twilight 4 première partie, avec Maman Elfe. C’était notre première rencontre d’ailleurs et on a passé une soirée formidable!

7) Et enfin, tu te souviens de la fameuse liste de célébrités dans Friends ? Celle qui disait avec qui tu aimerais coucher ? Qui est en haut de ta liste ?
Encore une question difficile ça… Ma réponse va être un beau cliché mais je dirais Johnny Depp… ou alors Shemar Moore… Hum… calmons nous!

 

Normalement, je suis censée taguer 7 autres blogueurs/blogueuses… Mais je préfère vous laisser répondre si vous le souhaitez… D’ailleurs les non-blogueurs, répondez dans les commentaires, ça me fera plaisir! Pour vous aider, je vous remets les questions ici:
1) Plats tous prêts, ou maison ?
2) Plutôt Facebook ou Twitter ?
3) Ton dessert préféré ?
4) Une destination de rêve ?
5) Plutôt sucré ou salé ?
6) Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma ?
7) Et enfin, tu te souviens de la fameuse liste de célébrités dans Friends ? Celle qui disait avec qui tu aimerais coucher ? Qui est en haut de ta liste ?

 

A bientôt!

 

Emi’lit

Une mère?

La semaine dernière, lors d’un repas, j’ai été choquée par l’attitude d’une « mère » envers son enfant. Oui, j’ai bien mis des guillemets à mère… parce que même si elle l’a mis au monde, on ne peut pas dire qu’elle soit une mère pour cet enfant. J’ai conscience que ce que j’écris est dur et que ce n’est pas bien, mais en même temps que dire d’une mère qui laisse hurler son enfant, qui ne s’occupe pas de lui et qui le traite de « ptit con » à longueur de journée?

Son enfant a fait des caprices (se jeter par terre parce qu’on lui dit non, et hurler jusqu’à ce qu’on lui dise oui, c’est un caprice pour moi), a bousculé Princesse AAA, l’a empêché de jouer en lui prenant tous les jouets… A midi, il ne voulait pas manger seul, préférant faire le zouave avec ma fille…et bien il n’a pas mangé! (je précise que ma fille non plus ne voulait pas manger seule, nous l’avons fait manger…)  De toute la journée, elle ne lui a pas changé une seule fois la couche. Elle préférait s’occuper de son nouveau mec plutôt que de son fils qui pleurait dès qu’elle partait. Comme je l’ai dit plus haut, elle passe son temps a le traiter de « ptit con » (ma chère maman l’a d’ailleurs reprise en lui disant qu’il ne fallait pas traiter son enfant comme ça…). Les seuls fois où elle s’est occupée de lui, c’était pour une fessée… (et elle a parut choquée quand je lui ai dit que Princesse AAA n’avait pas de fessée en cas de bêtises, mais qu’elle allait au coin ou était punie…).

J’ai essayé de parler à cet enfant, pour le consoler, pour lui expliquer qu’il fallait se calmer et jouer tranquillement…mais je n’ai lu que de l’incompréhension dans son regard! Cet enfant de 2ans, ne comprend pas quand on lui parle. Il ne parle lui même que très peu (maman, mamie, papi, chien, peur, mouille). Quand ma fille a voulu que je lui raconte une histoire, il est venu avec nous. Sa mère m’a assuré qu’elle lui en lisait tous les jours et qu’il avait l’habitude. Mais, au bout d’une phrase, il partait déjà, ne comprenant pas, voulant m’arracher le livre des mains. J’ai fini l’histoire, comme à mon habitude en modulant le son de ma voix pour l’adapter à l’histoire/aux personnages, sa mère m’a regardé comme si j’étais folle…

Quand aux jouets, j’avais pris Ady et le dingo de Princesse AAA, me disant qu’ils joueraient ensemble avec les jouets du petit… Et bien non… Il est censé en avoir des caisses pleines, mais là il n’en avait aucun (à part une vieille poupée ayant appartenu à sa mère et trois lego).

 

Que ce soit les caprices, le fait de ne pas parler, de ne pas comprendre etc, je sais bien que ce n’est pas la faute du petit. Si on ne lui parle pas, si on ne lui explique rien, si on ne joue pas avec lui, comment pourrait-il être éveillé? Comment pourrait-il être un petit de 2ans comme les autres?

 

Je ne prétends pas être la meilleure des mères du monde, et je fais comme tout le monde des erreurs… Mais je m’occupe de ma fille, tout comme n’importe quelle mère (enfin c’est ce que je pensais jusqu’à ce week end). Il a toujours été important pour moi de jouer avec Princesse AAA, de lui lire des histoires, de lui expliquer les choses (même 10 fois de suite quand c’est nécessaire)… Cet enfant, ne me semble pas heureux. Il fait ça, dirait-on, pour que l’on s’occupe de lui… et ça me fait vraiment de la peine.
J’espère vraiment qu’elle se rendra compte un jour que son fils a besoin de sa mère, a besoin d’attention et d’amour…

 

(j’ai conscience que cet article est un jugement sur cette personne, mais j’ai dit les choses comme je les ressens…)

 

Emi’lit

le Rituel du coucher du Pitchoune de The book of mum

Aujourd’hui, c’est Céline du blog The Book Of Mum (son blog/sa page facebook) qui nous parle du rituel du coucher de son ainé!

Je parlerai plus ici de mon expérience avec mon petit homme de 17 mois, sa soeur étant trop petite pour vraiment évoquer un rituel bien établi.

Chez nous, pendant longtemps le rituel du coucher fut assez simple : douche avec papa ou maman, repas du soir (un gros bibi) et au lit. Non, je ne le jetais pas dans sa chambre comme un mal propre, je vous rassure, mais 9 fois sur 10, mon p’ti mec s’endormait sur le biberon, calé contre moi, bien au chaud. Il ne restait plus alors qu’à le porter dans son lit avec doudou et lui mettre son étoile lumineuse qui projette au plafond de belles images et joue une musique douce, très apaisante.

Mais avec l’arrivée de sa petite soeur, il y a un peu plus de deux mois, « Môssieur » Mon Fils a décidé qu’il n’était plus un bébé et refuse donc tout bibi… Sur le coup, ça nous a fichu un peu la trouille d’un point de vue alimentaire mais aussi concernant son coucher… C’était si simple, si doux, si « cool » pour tout le monde.

Bref, après quelques tâtonnements et échecs, notre nouveau rituel (encore modulable) ressemble plutôt à ça : toujours le bain avec papa cette fois-ci quasi exclusivement (qui depuis qu’il a repris le boulot a besoin aussi de rituels) pendant que je fais chauffer sa soupe. Ensuite c’est l’heure du repas, au salon, toujours au calme, donné par l’un de nous deux, peu importe. Puis vient l’heure de la lecture, calé dans le canapé. C’est souvent lui qui guide nos lectures. Parfois on lui lit l’histoire en entier, parfois il tourne juste les pages en nous questionnant (« c’est quoi?). Ensuite il fait un bisous au livre, à nous deux, à sa soeur et on l’emmène les deux au lit le plus souvent. On le couche toujours avec son doudou et l’étoile non loin du lit, on lui donne un mouchoir imbibé de son eau nettoyante et parfois un biberon d’eau. Généralement, il s’endort tout de suite, enfin 7 fois sur 10 😉

Petite astuce, pour que le coucher à proprement parlé ne s’éternise pas trop, pendant que l’un de nous le fait manger, l’autre prépare la chambre.

Dernièrement j’ai voulu instaurer le lavage des dents mais c’est encore compliqué car pour lui c’est surtout un amusement et quand j’y mets fin, il pleure ou grogne au choix et ça n’aide pas. Il faut encore travailler là dessus.

Voilà, je ne fais rien de miraculeux et il faut souvent s’adapter, parfois changer ou ruser, mais l’essentiel est que ce moment soit le plus agréable possible pour notre fils.

Je suis particulièrement d’accord avec la dernière phrase de son témoignage. Chez nous aussi, il faut parfois ruser mais l’important c’est que le moment du coucher soit agréable (et calme)

Et chez vous, quel est le rituel du coucher? Vous voulez témoigner? Il suffit de m’envoyer un mail à l’adresse suivant: emilie.mamandeschamps@gmail.com

Emi’lit

Un ptit coup de gueule?

ça fait un moment que je n’ai pas râler… Dans la vie, je suis une grande râleuse (ceux qui me connaissent le savent bien). Mais il arrive que, parfois, je ne râle pas pour rien…
Bref, ce samedi, nous sommes allés faire un tour à la grande ville Mon Cher et Tendre, Princesse AAA et moi. Jusque là, rien d’anormal. Nous avons commencé par aller faire les magasins un peu (afin notamment d’acheter une partie des cadeaux de Noël de la demoiselle). Puis après un petit passage par la case « mangeons » nous avons décidé d’aller en centre ville.

Princesse AAA a fait du manège (pour la première fois), nous avons fait les magasins encore (repérage pour cadeau de Noël) puis nous sommes rentrés. Et c’est là qu’est arrivée la première chose qui m’a un peu énervée. Pour aller récupérer la voiture, nous avons pris le tramway. Il y avait derrière moi une bande de dames d’une cinquantaine d’années, qui m’ont presque bousculée pour vite aller s’asseoir avant moi. Je suis donc restée debout, une main sur mon ventre à entendre qu’une place se libère. Mon Cher et Tendre a râlé, n’a cessé de me demander si ça allait en caressant mon ventre. Si bien que l’une des « vieilles » m’a demandé, penaude, si je voulais sa place…

Après, nous nous sommes arrêtés au supermarché acheté de quoi manger pour le dîner. Et là à la caisse, j’en aurais bien claquée une autre de vieille… (oui en ce moment j’ai de grandes envies de claques quand on m’embête… Mais vous remarquerez que j’arrive à rester polie). Bref, on va avec nos 4 articles à la caisse prioritaire (pas dans le but de passer devant les gens mais parce que c’était la caisse la plus proche et où il n’y avait presque personne). Devant nous, un couple de personnes âgées (avec un caddie qui pouvait nourrir tous les pensionnaires d’une maison de retraite). La femme me voit avec mon gros bidon et là, elle regarde son mari et lui balance « Surtout la regarde pas, elle voudra passer devant ». Franchement je l’ai pas super bien pris. Parce que d’abord je ne demandais rien à personne. Je ne voulais pas passer devant tout le monde (enfin si on m’avait gentiment proposé de passer devant, je n’aurais pas dit non hein), je voulais juste qu’ils se dépêchent de libérer le passage afin de rentrer chez moi!
J’ai su resté très calme et stoïque. Juste après, une autre femme arrive derrière nous, avec sa fille en fauteuil roulant. Elle est passé devant la femme derrière nous et a commencé à vouloir nous demander de laisser la place. Sauf que quand je me suis retournée et qu’elle a vu mon gros ventre, elle n’a pas osé et s’est contenté de râler dans son coin….

 

Bref, tout ça m’a un peu énervée. Certes je ne suis pas malade, je suis juste enceinte. Je ne demande pas de traitement de faveur et tout comme pour ma première grossesse, du moment où j’aurais du mal, je ne ferais plus les courses. Mon Cher et Tendre est assez grand pour aller faire les courses seul, et honnêtement, si c’est pour tomber à moitié dans les pommes ou je ne sais quoi, je ne vois pas l’intérêt d’y aller. Mais pour le moment, ce n’est pas le cas! Alors oui, j’ai un gros ventre! Oui j’aimerais pouvoir m’asseoir dans les transports en communs (et ma fille aussi)! Oui j’aimerais qu’on ne me regarde pas comme une pestiférée tout ça parce que j’attends un enfant.

Je ne comprends pas certaines réactions. Quand je ne suis pas enceinte, je me mets rarement à la caisse prioritaire (sauf s’il n’y a personne) et je laisse volontiers ma place à quelqu’un qui ne peut pas attendre longtemps debout par exemple.
Je ne dirais pas que ça m’a gâché ma journée, mais ça nous a passablement énervée Mon Cher et Tendre et moi.

 

Et vous quand vous étiez enceinte, les gens étaient comment avec vous?

 

Emi’lit