Cette grossesse tant attendue…

Cette grossesse, je l’ai beaucoup attendu… 16 mois en tout. 16 mois c’est à la fois très long et pas tant que ça. C’est long parce qu’on voudrait tomber enceinte à peine la contraception arrêtée. Mais si on remet les choses en place, ce n’est pas si long , parce que certaines femmes ont beaucoup plus de mal (voire ne peuvent pas concevoir). Bref! Cette grossesse donc, je l’ai vraiment attendu. Ma première grossesse a été idyllique (pas de maux spéciaux, perte de poids, peu de fatigue…), je ne m’attendais pas forcément ce qu’il en soit de même pour celle-ci mais j’espérai prendre le même chemin.

Enfin, là le vrai soucis de cette grossesse c’est que j’ai vraiment du mal à en profiter, du mal à m’approprier cette grossesse.
Je pense qu’il y a plusieurs choses qui amènent à ce résultat.

D’abord, quand j’attendais Princesse AAA j’étais vraiment centrée sur mon ventre. Je préparais son arrivée en cherchant ce dont on avait besoin, en cherchant les meilleurs prix. Je lui lisais déjà des histoires chaque soir. Je ne vivais qu’à travers mon gros ventre…
Pour cette grossesse, c’est différent. Bien sûr j’attends Petite Fraise avec impatience, mais je suis moins centrée sur mon (énorme) ventre. Je dois m’occuper de Princesse AAA (même si le verbe « devoir » n’est pas vraiment approprié parce que c’est un réel plaisir). Pour ce qui est de la préparation de l’arrivée de Petite Fraise, comme nous avons gardé tous les vêtements de Princesse AAA et tout ce que nous nous servions pour elle, pas grand chose à faire… de plus, les couches lavables et l’écharpe de portage sont choisies… Du coup, j’ai l’impression de moins m’investir.

Ensuite, le fait que clairement les médecins qui me suivent me font suer et ne veulent pas m’entendre (pour la plupart, parce que la diabétologue est quand même très gentille), participe au fait que je n’arrive pas à m’investir de cette grossesse. trop d’examen, trop d’échographie, trop de sermon, trop de restrictions, trop de « je suis médecin, je sais et je ne peux pas me tromper »… Le suivi, je m’y fais (encore que ça me mette un peu hors de moi tant de suivi pour rien) mais alors les sermons, et le fait qu’on ne veuille pas m’écouter ça c’est juste pas possible. Et forcément, chaque rendez-vous devenant un calvaire (j’en suis malade deux jours avant), j’en viens parfois à ne plus aimer être enceinte. Y a quand même mieux pour s’investir dans une grossesse, non?

Finalement, je pense que j’ai aussi du mal à être vraiment dans cette grossesse comme dans la première parce que je sais un peu mieux ce qu’il se passe dans mon corps. Pour Princesse AAA je découvrais chaque jour de nouvelles choses, là je peux un peu mieux les anticiper et donc les appréhender. Les seules choses que je ne peux pas prévoir parce que je n’avais pas connu ça avant ce sont les maux de la grossesse. Et honnêtement, je m’en serais bien passé. Du coup, même si bien sûr la grossesse n’est pas une maladie, c’est difficile d’être parfois si mal. Etre enceinte quand j’attendais Princesse AAA c’était juste du bonheur. Attendre Petite Fraise, c’est avoir mal, avoir des vertiges, être essoufflée au moindre effort, ne pas pouvoir manger comme je veux, mal dormir, avoir mal aux jambes… ça n’aide pas, encore une fois…

 

Par contre, je suis heureuse d’être enceinte. Même si j’appréhende, j’ai hâte que Petite Fraise soit enfin là. J’aime la sentir bouger (même si, parfois, la nuit, je la soupçonne d’inviter des potes à faire la fête tellement ça gigote là-dedans). J’aime avoir ce gros ventre de future maman. Juste, parfois, c’est dur et je m’en veux d’être moins investie dans cette deuxième grossesse…

 

Celles qui ont plusieurs enfants, comment avez vous vécu les choses?

 

Emi’lit

Publicités

5 réflexions sur “Cette grossesse tant attendue…

  1. blandine dit :

    coucou
    ma 1ere grossesse a ete zen, je decouvrais chaque jour de nouvelle chose! la 2eme a ete tout comme pour petite fraise (j’adore!!!) tres medicalisé pour rien en plus ! la 3eme pareil et la 4eme j’ai envoyer tout le monde balader !
    j’ai toujours eu du mal a m’investir dans mes grossesses, je faisais comme si je nel’etais pas …j’ai jamais aimer etre enceinte , le coté medical n’a jamais rien arranger…
    bon courage

    • Emi'lit dit :

      merci!
      Le côté médical ça n’aide pas du tout ça c’est sûr… Pourtant c’est naturel d’être enceinte quoi… avec tout ces examens et tout ça devient moins naturel je trouve…

  2. Lily B. dit :

    Bonjour !

    Ici ça a été un peu le contraire, première grossesse « périlleuse » (pour résumer) avec accouchement très médicalisé et mal vécu.
    Pour mon deuz, un peu plus détendue mais très suivie (une écho toutes les deux semaines, col ouvert et alitement complet) donc pas vraiment « profité » de ma grossesse, j’étais terrifiée à la simple idée d’aller aux toilettes.
    Pour la tite dernière on se l’est donc joué « plus cool », je faisais attention mais j’avais envie de « vivre » une grossesse presque normale, de faire un peu tout ce que ces femmes enceintes font tu sais 🙂 (oui, marcher, passer du temps avec ses grands autre que depuis son lit…)
    Je me suis faite littéralement jetée en étant honnête avec mon gynéco, alors on surveillait mon col bien sûr, mais tant que tout allait bien on a décider de lui mentir ( « oui oui je suis au lit du matin au soir avec mes bas de contention » 🙂 ) et, sans abuser non-plus j’ai juste vécu une grossesse presque « normale » tout ça pour amener ma puce presque à terme \o/ !!!!!!! Et si c’était à refaire, je ferai pareil. Parce qu’une grossesse c’est avant tout la Tienne, après je ne dis pas de prendre des risques inconsidérés, mais tant que toi tu le sens, et que ça va, dis-leur ce qu’ils veulent entendre et vis la fin de ta grossesse le plus tranquillement du monde. Parce que pour « m’être fait volé » mes deux premières grossesses, je ne regrette en rien d’avoir vécu un peu plus pleinement ma troisième, même s’il a fallu gruger un peu …

    Des Bisous !!!!!!!!

  3. […] que je n’aime pas Petite Fraise ou que je n’ai pas hâte qu’elle arrive, juste que j’ai du mal à m’investir vraiment dans cette grossesse, du mal à trouver du temps pour […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s