Lucie Férine et l’amour familial

Avant de vous parler de ce sujet qui me tient particulièrement à coeur, il parait qu’il faut que je me présente… Je n’aime pas trop ça, mais puisqu’il le faut…

Alors, je suis Lucie Férine (je le rappelle au cas où vous ne suiviez pas), je suis maman (mais pas que) et surtout je débarque dans votre monde que je ne comprends pas! Vous en apprendrez plus sur moi si vous me lisez ici… En attendant, laissez moi vous expliquer ce que c’est que l’amour familial pour moi (et mes semblables) parce que visiblement, par chez vous, certaines personnes ont de gros problème avec ce concept!

 

Attention, quand je dis « amour familial », c’est l’amour au sens large mais différent de l’amour que l’on peut ressentir pour son (ou sa) conjoint(e). Bref, là d’où je viens (n’insistez pas, pour le moment vous n’en saurez pas plus), l’amour ne se divise pas, il se multiplie! Alors oui, comme ça, c’est facile à dire… Mais je vous assure que c’est aussi facile à faire! Chez nous, plus il y a d’enfants plus il y a d’amour. Je sais très bien que dans certaines familles de votre monde, c’est pareil. Mais, ce que j’ai vu c’est derniers temps m’a aussi montré que certaines personnes ne fonctionne pas comme ça.

Il y a d’abord les gens qui font des différences entre leurs enfants (ou petits enfants). Par exemple, l’un aura un cadeau d’anniversaire et pas un autre; ou encore, l’un aura un coup de fil hebdomadaire et l’autre n’aura jamais de nouvelles (ça marche aussi avec des petites lettres/cartes postales)… Je trouve ça affligeant et j’avoue ne pas comprendre le pourquoi du comment. En quel honneur, l’un de mes enfants mériterait un cadeau d’anniversaire et pas l’autre?

Il y a aussi, les gens (parfois les mêmes), qui décrètent que « maintenant que tu as des enfants, tu n’as plus besoin de cadeaux » (ou tu en auras moins). Là d’où je viens, quand il y a un membre en plus dans la famille, les autres n’en pâtissent pas. Là d’où je viens, ce n’est pas parce que tu es papa ou maman que tu ne reçois plus aucune marque d’affection/d’attention… Il ne me viendrait jamais à l’idée de ne pas offrir de cadeaux, de ne pas montrer à mes parents que je les aime sous prétexte que nous existons, que mes enfants existent ou je ne sais quoi!

Il y a aussi les gens qui cumulent les deux. Je m’explique… Prenons un exemple concret: c’est votre anniversaire, tous les ans vous recevez quelques cadeaux, vous faites un bon repas (la routine quoi). Cette année, vous ne recevez pas de cadeaux par contre vos enfants et vos frères et soeurs en reçoivent… Et on vous sort un magnifique « toi t’as rien, parce que maintenant t’as tes gosses, alors je fais pour eux ». Comment ne pas se sentir mis à l’écart? Surtout que à partir d’un certain moment (plus ou moins avancé dans le temps suivant les gens), le fait de fêter son anniversaire n’est pas forcément un moment agréable à la base et que toutes les petites attentions sont les bienvenues.

Il est à noter, que la plupart des gens qui font ce genre de choses ne supportent pas eux de ne pas recevoir de cadeaux à Noël par exemple, et sont les premiers à critiquer et à dire « tu te rends compte, elle m’a même pas fait de cadeau à Noël… » ou encore « tu te rends compte, elle m’a même pas envoyer une carte quand elle est partie en vacances… »

Alors, je suis consciente que dans cet article je parle beaucoup de cadeaux. Je ne suis pas quelqu’un de matérialiste, juste je trouvais que les cadeaux illustraient bien ce que je voulais dire. Mais tout cela est valable pour des marques d’affections, des bisous, des calins, des coups de téléphone « juste comme ça »…

Jamais, je ne pourrais me résoudre à faire ce genre de choses. Chez moi, tout le monde est logé à la même enseigne. Mon amour ne se divise pas, il se multiplie!

 

Lucie Férine

Publicités

6 réflexions sur “Lucie Férine et l’amour familial

  1. thebookofmum dit :

    C’est exactement ça, avec ma pépette, mon amour s’est multiplié ! J’aime beaucoup ce que tu dis et partage complètement ta vision des choses !

  2. thebookofmum dit :

    Enfin j’aime surtout ce que dit Lucie Férine hein 😉

  3. cassia dit :

    Mais tu viens d’où alors? :))

  4. […] Alors oui, je sais, d’autres l’ont fait avant moi et y sont arrivées! Et puis il y aura Mon Cher et Tendre pour me seconder et aussi pour me remettre dans le droit chemin si je délaisse l’une de mes filles au profit de l’autre. Et puis l’amour se multiplie, il ne se partage pas… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s