Avoir une âme d’enfant…

Ce matin, en discutant avec une connaissance, nous n’étions pas d’accord à propos du fait d’avoir su garder une âme d’enfant…

Il me disait qu’il était toujours un enfant car il aime jouer. J’ai trouver ça vraiment réducteur, parce que pour moi ce n’est pas que ça. Il m’a alors dit être toujours capable de rêver, ça déjà, ça me va beaucoup mieux… Mais pour lui rêver c’est rêver d’une belle maison, de belles vacances, d’une famille unie… Hum… ce sont des rêves d’adultes, non?

Pour moi, avoir garder son âme d’enfant, c’est plus que de vouloir jouer tout le temps à n’importe quoi. C’est pouvoir rêver encore et toujours, mais de vrais rêves, pas seulement des rêves d’adultes. On a tous des rêves d’adultes, on veut tous des choses matérielles mais on peut aussi continuer de rêver comme quand on est enfant, non? Personnellement, j’ai des rêves d’adultes comme par exemple que les travaux de ma maison avancent vite, avoir un autre enfant, avoir plus d’argent ou encore vivre de l’écriture. Mais j’ai encore des rêve d’enfant (enfin je crois). Je rêve de vivre dans les nuages (d’ailleurs ma tête y est souvent là-bas), de rencontrer des lutins et des fées ou encore je rêvais du prince charmant (plus maintenant vu que j’ai mon cher et tendre).

Avoir une âme d’enfant, c’est aussi savoir s’émerveiller de plein de petites choses qui pourraient paraître anodines comme les premières fleurs du printemps, un papillon qui vole autour de soi ou la forme particulière d’un nuage. A chaque balade que je fais avec ma fille, elle est à la recherche de nouvelles fleurs à toucher et à sentir et dès qu’elle en trouve une elle me crie « Maman Maman! Fleur énorme! trop trop belle! » et elle l’observe, la touche, la sent… et moi je photographie en me disant qu’elle est vraiment belle cette fleur… Nous pouvons observer un papillon pendant plusieurs minutes sans nous lasser ou encore nous émerveiller d’un oiseau volant de le ciel. J’ai redécouvert tout ça grâce à Princesse AAA, et j’espère bien ne plus m’en défaire…

J’avais quand même un côté petite fille même avant de devenir maman, puisque j’aimais flâner dans les magasins de jouets. J’aimais traîner mon cher et tendre dans le rayon des poupées où je poussais des « oh » et des « ah » d’émerveillement… D’ailleurs chaque année, le Père Noël m’apporte une chouette poupée! Maintenant, on s’émerveille à deux Princesse AAA et moi! Mais ça ne suffisait pas à dire que j’avais garder mon âme d’enfant… Maintenant, ça revient tout doucement… Je redécouvre les joies des rêves fous et de l’imagination débordantes. D’ailleurs, depuis quelques temps, toutes les histoires que j’écris sont pour les enfants… Et j’aime cet univers, j’y suis tellement bien! Je pense que ça c’est la preuve que quelque part, elle est toujours là la petite Emilie…

J’espère que ma Princesse AAA, comme moi, gardera son âme d’enfant en grandissant. J’espère qu’elle continuera à s’émerveiller devant plein de petites choses qui passent souvent inaperçues aux gens. J’espère qu’elle continuera de rêver et de croire aux lutins! Parce que, honnêtement, la vie est bien assez difficile comme ça, on a bien assez de désillusions et de malheurs pour se passer de ces petits bonheurs qui embellissent la vie, non?

 

Emi’lit

 

Publicités

4 réflexions sur “Avoir une âme d’enfant…

  1. La vie réelle d'une Simsfamily dit :

    Je suis d’accord avec toi et ton texte me fait penser à la comédie musicale « Emilie Jolie » de 1979 où elle veut s’envoler avec les oiseaux, guérir la compagnie des lapins bleus… et aussi Le Soldat Rose.
    J’aime ces deux choses car elle me font rêver ! Moi quand j’étais petite fille je n’avais pas ce coté rêveur, j’ai toujours été très terre à terre mais je voyageais dans les livres !

  2. thebookofmum dit :

    Je suis d’accord avec toi, il ne faut pas perdre son âme d’enfant ! J’adore l’été et les vacances car j’ai toujours une folle envie d’aller au bord du lac, pique-niquer en famille comme quand j’étais enfant. J’adore le printemps et le bruit des premières tondeuses qui annonçait enfant les premiers jeux à l’extérieur.
    J’adore me faire chouchouter et câliner (un peu moins certes) par ma grand-mère comme avant !
    Bref, il n faut pas renier cette partie là !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s