Bonne mère?

Je suis une bonne mère! Ouais, je sais on dirait pas comme ça, mais je le sais, je suis une bonne mère. J’ai fait des choix, je les assume et je suis contente de moi.

Quand j’étais enceinte de Princesse AAA, ma plus grosse crainte (en dehors de celle de l’accouchement) c’était de ne pas être une bonne mère, de ne pas savoir prendre les bonnes décisions pour ma fille et de faire des mauvais choix. Tout le monde me disait « mais non, tu seras une bonne maman! », « tu y arriveras »… Mouais…

Mais maintenant, je le sais, je suis une bonne mère!

Etre mère, c’est s’occuper de son enfant , jusque là on est d’accord non? Être mère, c’est faire tout ce que l’on trouve être le mieux pour lui. On est toujours d’accord? Dans mon cas, voilà les choix que j’ai fait!

Allaitement:

j’ai allaité ma fille 6 mois en exclusif puis 3 mois supplémentaires en mixte. J’aurais aimé faire un peu plus, mais je suis contente d’avoir fait ça. Maintenant, et grâce à ça (entre autre), ma fille n’a jamais été malade jusqu’à la semaine dernière. Et encore la semaine dernière, elle a eu la grippe (oui oui la vraie grippe pas un rhume) et elle l’a combattu sans médicament. Et ça qu’est ce que c’est bien…

Pleurera ou pleurera pas?

Je suis toujours partie du principe que si ma fille pleurait, c’est qu’elle avait besoin de quelques choses. Le quelque chose ça pouvait tout aussi bien être moi! Donc, si elle pleurait j’allais voir, je vérifiais si elle n’avait pas faim/la couche sale/soif ou si elle ne voulait pas un câlin tout simplement. Ma fille ne pleurait pas beaucoup, donc forcément ça aide. Après, quand on me disait « ah bah tu vois, elle pleure plus dans tes bras… c’était juste un caprice! » Euh… il est où le caprice de vouloir sa maman? Il est où le caprice d’avoir besoin d’être rassuré parce qu’on est un petit bébé? Donc non, on ne l’a jamais laissé pleurer. Et ça ne fait pas d’elle une petite fille capricieuse…

La sieste.

Princesse AAA a toujours été un bébé qui ne dormait pas… Même à la maternité, la journée, elle avait les yeux grands ouverts. Et bien je ne l’ai jamais obligé à faire la sieste. Elle restait avec moi toute la journée et s’endormait quand elle en avait besoin. Plus tard, quand elle s’est mise à marcher, elle avait le canapé à disposition et quand elle avait un coup de barre, elle venait s’allonger et dormait. C’est encore le cas maintenant! Pourquoi l’obliger à dormir si elle n’en ressent pas le besoin?

D’ailleurs, là, il est 17h et elle vient de s’endormir sur le canapé 🙂

Le rythme.

N’en déplaise à certains, je n’ai rien imposé à ma fille. Elle refusait de dormir si nous n’étions pas avec elle quand elle était bébé, et bien elle restait avec nous… Ensuite, elle se levait bien à l’heure qu’elle voulait le matin. Et ça ne l’a pas empêchée de faire ses nuit à 2 mois et demi. La tétée? Ben à la demande hein. Y a pas eu deux heures entre les deux? Et alors, c’est pas grave, elle veut téter, elle tète!

Maintenant, les heures de repas sont imposées quand même, puisqu’on mange ensemble. Mais toujours pas de sieste imposée, et le coucher se fait quand elle en ressent le besoin (enfin là en ce moment avec les travaux c’est plus compliqué mais bon). Le matin elle se lève quand elle veut et après on avise dans la journée.

Le cododo.

Il faut bien en parler puisque j’en ai fait un peu malgré moi. Avec le recul c’était d’ailleurs pas si mal. Princesse AAA avait besoin de nous voir et je pense de nous sentir, et elle a pris l’habitude de dormir avec nous. Franchement au départ, on était pas super jouasse… Mais finalement, je me dis que c’est ce dont elle avait besoin pour bien dormir… Après on a changé la chose, j’allais dormir à côté de son lit, le temps qu’elle s’endorme… Le déclic de dormir dans son lit, dans sa chambre, ça a été le déménagement. Elle a passé la première nuit toute seule dans sa chambre et a apprécié…

Chez les Des Champs, on fonctionne comme ça, parce que c’est ce qui nous convient et c’est ce qui convient à notre fille. Ce sont nos choix, nos envies et notre fille. Je ne me permettrais pas de juger des parents qui ne font pas comme nous. Nous sommes toutes de bonnes mères, même si nos choix sont différents… Je respecte les choix de chacun. Et j’aimerais aussi qu’on respecte les miens! Je n’aime pas qu’on juge ma famille sous prétexte que ma fille n’est pas « calée » depuis sa naissance… Elle aura bien le temps de l’être à partir de septembre quand elle ira à l’école!

 

(cette article fait suite à deux articles que j’ai lu récemment, celui de Zhom : « Il a déjà mangé y a une heure! » et celui de The Book Of Mum: « Et l’oscar de la meilleure maman est attribué à…?« )

 

Emi’lit

Mon accouchement…

Depuis quelques jours, je veux vous reparlez de mon accouchement. J’en avais déjà parlé sur l’ancien blog (ici) et je voulais en parler différemment. Mais j’avoue que c’est pas forcément le plus simple. Mon accouchement m’a laissé un souvenirs pas très sympathique et j’avoue que pendant longtemps je n’ai pas pu y penser sans pleurer…. Mais maintenant ça va mieux.

Je ne vais donc pas tout vous raconter à nouveau ici, mais en résumé : un gynécologue de garde qui ne fait pas son travail, une péridurale qui ne fait pas effet longtemps, des gens qui ne me croient pas quand je dis que je ressens tout, une césarienne en urgence qui se passe mal et un bonhomme en salle de réveil juste immonde!

J’arrive à y penser plus sereinement. Et surtout, j’arrive aussi à penser aux gens qui ont été gentils avec moi (parce que, oui, il y en a eu).

Par exemple, la sage femme qui s’est occupée de moi au début était super gentille. L’anesthésiste en salle d’opération était juste super gentil, tout comme l’infirmière. Je me souviens que l’infirmière essayait de me rassurer tout le long. Quant à l’anesthésiste, une fois que tout a été fini, il m’a touché le front en me disant « Bravo, vous avez été courageuse! Vous avez fait du beau travail et votre fille est très belle! » Ben après toutes ses aventures, ça fait du bien d’entendre ça… Toute comme la gentille infirmière qui a engueulé le bonhomme immonde en salle de réveil. Parce que monsieur disait que je ne devait pas être félicitée parce que c’est eux qui avait fait tout le travail, parce que j’avais fait un gamin qui ne me lâcherais pas avant 40ans… Ce à quoi elle a répondu « que je pouvais être félicitée parce que ma fille était magnifique, parce que j’avais souffert 12 heures avant d’avoir une césarienne qui en plus s’était mal passée. Bizarrement, il a été plus gentil après…

Et puis, je me dis aussi que la prochaine fois, je saurais quoi faire et quoi dire pour que ça ne recommence pas.

Si le jour du terme on refuse de me faire l’échographie prévue sous prétexte que je vais pas tarder à accoucher, je l’exigerais.

Je demanderais à ma gynécologue de faire une échographie complémentaire, puisqu’elle même m’a dit qu’elle aurait dû le faire.

Je me ferais plus entendre, au lieu de me dire « Ils savent ce qu’ils font, ils sont médecins ».

Papa des Champs aussi s’imposera plus…

 

Au delà de ça, je suis fière de moi, parce que oui j’ai eu une césarienne qui s’est mal passée, mais le lendemain matin (soit moins de 24h plus tard), j’étais debout sous la douche. Je me baladais avec ma fille. Bon je ne pouvais pas la changer ou lui donner le bain mais j’étais debout! La sage femme m’a même dit (pour m’encourager je pense) qu’elle n’avait jamais vu une césarisé debout aussi vite.

Finalement, oui mon accouchement a été difficile, oui les gens sont parfois de vrais abrutis… Mais il y a toujours des gens gentils qui font leur travail et qui savent trouver les mots pour nous réconforter, nous rassurer ou nous encourager!

Emi’lit

Être enceinte…

 

Il n’y a pas très longtemps, j’ai été interpelée par un article de Lacrymosa où elle décrit tout ce pourquoi elle n’aime pas être enceinte (ici). Il m’a interpelé, parce que dans cet article on voit très bien à quel point être enceinte est un fardeau pour elle, alors que pour moi c’était juste le bonheur (ou presque)… Avec son accord, je reprend donc son article mais avec mon vécu…

1 – Ne plus voir ce que qui se passe en dessous de ton nombril.

Ce n’est pas parce que nous n’avons plus de vie sexuelle que les poils s’arrêtent de pousser ! Au contraire ! Si tu as le malheur de passer ta main, tu a l’impression que tu pourrai te coiffer, faire des nattes toussa…

Bah moi j’ai eu la chance de faire partie des femmes chez qui ce n’est pas le cas… Je me souviens n’avoir eu à m’occuper de ça qu’au début de la grossesse, après plus rien à faire… Le pied quoi!

Quant aux problèmes de « graisses » « oedème » et autres joyeuseté… J’ai pas connu non plus…

2 – Dormir paisiblement, confortablement… Un lointain souvenir :

J’avoue que ne plus pouvoir dormir sur le ventre ça a été dur… Mais je pouvais dormir sur le côté tranquillement, Princesse AAA n’était pas contre. Par contre, les insomnie j’ai connu, tout comme les rêves super bizarroïdes accompagnés dans mon cas de chouettes « hallucinations ». Et je vous assure que de se réveiller en pleine nuit en étant persuadé qu’un bonhomme est au pied du lit avec un couteau et en plus le voir, c’est super flippant. (n’appelez pas les gentils messieurs en blouses blanches s’il vous plait! )

3 – Manger aussi devient problématique :

Régime forcé : c’est trop top la grossesse. Mais t’en fait pas, c’est pas ça qui va t’empêcher de prendre 30kg !

C’est un peu compliqué au début j’avoue… Surtout qu’aux restrictions s’ajoute nausées et dégoûts… Mais dans mon cas, ça a été plutôt bénéfique…

4 – S’habiller. Plus qu’un besoin, un défi :

ça c’est pas nouveau pour moi, c’était déjà le cas avant grossesse… Du coup ça m’a pas déranger. Après j’ai réussi à trouver des trucs sympas, donc je me plaindrais pas. Pour les chaussettes qu’on arrive pas à mettre, j’ai arrêté d’en mettre, ça a été plus simple! Par contre après l’accouchement, j’ai eu un problème de culotte, je vous en reparlerai 🙂

5 – Avoir toujours mal quelque part :

Si tu n’a jamais eu de problème de dos, t’en fais pas ! La grossesse te fera découvrir les merveilleux symptômes de la sciatique !

Pas eu de mal au dos, pas eu de mal de ventre au delà du très supportable, pas de soucis de hanche coincé (alors que ça avant j’en avait tout le temps)… Par contre, j’ai eu des saloperie de crampes… Mais par rapport à d’autres, j’ai vraiment eu de la chance quoi…

6 – Tu découvre des parties de ton corps dont tu ne soupçonnais pas l’existence.

Le périnée… Ma foi, moi il ne m’a pas posé de problème vu que j’ai eu une césarienne…

7 – Couple ? Kézako ?

Toi qui avait une vie de couple épanouie, toi qui vivait dans une bulle de câlin, de caresses… C’est finis ! Ton homme ne te prend plus pour une femme, mais plutôt pour une génitrice !

Je n’ai pas vraiment connu ce problème… Papa des Champs a été super présent et remplissait mon ventre d’amour en y faisant plein de bisous chaque soir…

Pour ce qui est des calins sous la couette, on a continué comme avant. Rien n’a changé, si ce n’est qu’il a fallut s’adapter à la taille éléphantesque de mon ventre… Mais une amie ma offert un livre très instructif « Osez le sexe pendant la grossesse ».

8 – Un nouveau corps.

Ben mon nouveau corps il me plaît bien… Certes j’ai pris de la poitrine et avec l’allaitement mes seins ont un peu morflés… Certes j’ai eu quelques vergetures (mais j’en avais déjà quelques une alors, une de plus ou de moins…). Par contre la ligne marron toute moche? Connais pas… Et la graisse? Chez moi elle a fait le voyage inverse… Grâce à la grossesse j’ai perdu 20kilos…

9 – Se faire martyriser par les médecins :

L’autre partie super sympathique, ce sont les visites mensuelles chez Gygy. Chaque moi, t’a le droit d’écarter les jambes, de te faire trifouille le col, alors que tu ne t’ai pas épiler le maillot depuis……….« A long time ago in a galaxy, far far away ».

Bon les prise de sang chaque mois, j’avoue c’est pas cool… Les analyses d’urine, j’en ai pas fait beaucoup donc ça va.

Pour ce qui est des visites mensuelles chez le gynécologue, ça m’a pas traumatisé parce qu’on ne vérifiait jamais mon col (ils se sont rattraper pour l’accouchement par ailleurs…)

10 – Se déplacer : un calvaire.

Alors là, c’est vrai que sur la fin, j’ai eu du mal… D’ailleurs, je me suis coincée une fois dans le canapé (On ne rigole pas Maman des Villes) et je ne prenais plus de bain ou de douche sans que quelqu’un soit à la maison au cas où. D’ailleurs j’avais interdiction de faire quoi que ce soit si je n’avais pas mon téléphone avec moi…

11 – Devenir sociable ou foutre des baffes. Au choix.

Expliquez moi pourquoi les gens se sentent toujours obliger de coller leurs salles paluches sur les bides des femmes enceinte ?

 

Par contre, quand tu galère a la caisse  prioritaire avec ton pacque de lait, personne te laissera passé. Idem dans le bus, il y aura personne pour te laisser t’asseoir !

Les gens de chez moi doivent être vraiment différents des autres ou alors j’ai eu beaucoup de chance… Personne n’a eu l’audace de venir tâter mon ventre rond et aux caisses on me disait toujours « Mais fallait nous le dire! on se serait poussé » ou encore « mais allez y mademoiselle, ne restez pas derrière! ». (J’ai quand même eu une fois une petite vieille qui m’a bousculé pour me passer devant…)

 

Alors oui, moi j’ai aimé être enceinte, parce que tous les points négatifs que j’ai connu ce n’était pas grand chose à côté de certaines. J’ai eu des nausées, des dégoûts et des remontées acides, mais j’ai perdu 20kilos. J’ai eu une grossesse sans maux de dos et sans contractions (mais je me suis rattrapée après). Pour moi, être enceinte c’était quand même génial, même que je veux recommencer.

 

Et pour vous alors? Plutôt comme Lacrymosa? ou plutôt comme moi?

 

 

 

La Gazette, c’est quoi?

Je sais que je ne fais pas les choses dans l’ordre, mais, je pense qu’il est temps de parler un peu de ce que c’est que La Gazette des Champs…

La Gazette, jusqu’à présent, ce n’était pas moi… Je n’arrivais pas à m’y sentir bien.

Mon petit monde virtuel, c’était Maman des Villes, Maman des Champs, et quand le blog a fermé, mon petit monde virtuel s’est un peu écroulé si je puis dire…. J’ai un gros problème de confiance en moi, et je me trouve pas forcément super intéressante, et le fait de me retrouver seule à la tête d’un nouveau blog… Je sais pas je me sentais pas capable. Pourquoi viendrait-on me lire?

Dans un premier temps, je me suis dit que je n’ouvrirais donc pas de nouveau blog. Mais en même temps, j’aime tellement écrire et partager que je me suis lancée tête baissé ici…Sans vraiment savoir ce que je voulais vraiment faire…

Et puis, hier, en discutant avec une amie, et en y regardant de plus près, je me suis rendue compte de plusieurs choses:

– ce blog ce n’était pas moi, tant au niveau des couleurs que du contenu

– ce blog est exactement ce que je redoutais : un blog inintéressant…

– ce blog je ne l’aimais pas!

Donc deux solutions me sont venues… Soit j’arrête tout, soit je me reconstruis un petit monde virtuel à mon image. Mais tout arrêter, c’est pas moi… Donc on reprend depuis le début.

Du coup, La Gazette des Champs, c’est quoi?

C’est moi, ma vie de maman , ma vie de femme et du partage. C’est mon monde virtuel, ma petite bulle où je pourrais venir déverser mes joies et mes peines. Je ne sais pas si ça sera intéressant pour tout le monde, mais pour ceux qui le désire, je vous accueille bien volontiers dans ma petite bulle…

Comme je reprend tout à zéro, je vous parlerai très bientôt de ma grossesse, de mon super accouchement et tout et tout… D’ailleurs si vous avez des envies particulières, des choses que vous voudriez lire ici, demandez moi, n’hésitez pas!

 

Emi’lit

Encore taguée…

Je savais que je n’aurais pas dû dire que j’aime les questions… Mama’nonyme, toute nouvelle sur la blogo m’a donc taguée… 11 questions… allons y!

1) Si tu étais seule dans une pièce avec Maman Elfe que ferais-tu?
Ben comme d’habitude : discuter, rire, se confier, manger du bon gâteau en buvant une bonne tasse d’Elixir des Lutins 🙂
2)Si tu étais un plat épicé, lequel serais-tu?
Un couscous peut être… J’aime bien le couscous. Le meilleur que j’ai mangé, c’était à Djerba, dans une famille djerbienne, c’était juste un délice!
3)Si tu étais un appareil électronique que serais-tu?
Un ordinateur? un téléphone? Tout ce qui me rapprocher de mes amis et de ma famille qui sont loin 🙂

4)Si tu étais un sentiment lequel serais-tu?
L’amour. Que ce soit l’amour pour mon chéri, l’amour pour ma fille, l’amour pour mes amis…

5)Si tu étais à bord du vaisseau spatial de Darkmaman, essayerai-tu de lui retirer son masque? Et surtout si tu y parviens, nous posterais-tu la photo ? (Attention cette réponse sera prise en compte si un jour sur mon blog, giveaway il y’a. )
Hum, en voilà une question qu’elle est bonne… Ma foi, je sais pas si j’essayerai de lui retirer parce qu’elle a quand même un sabre laser… Mais si elle l’enlevait, je garderais ça pour moi 🙂

6)Si tu étais pour une journée une petite coccinelle capable de voir ce que tu ne peux habituellement, où , ou bien qui irais-tu espionner?
J’irais sans aucun doute faire un tour chez les Lutins qui vivent dans mon jardin… Les coccinelles sont très appréciées par là-bas et je sais que je pourrais entré dans le village sans soucis 🙂

7)Si tu étais un blog, qui serais-tu?
Je serais moi, comme je le fais ici ou sur l’autre blog…

8)Si tu étais un animal marin, lequel serais-tu?
L’eau et moi on est pas pote, du coup c’est un peu difficile… Si je regarde ma corpulence, je dirais bien une baleine… Mais plus sérieusement, peut être une tortue. Pas que je sois spécialement lente hein, juste il faut me donner le temps de faire les choses et surtout ne pas me presser 🙂

9)Si tu étais une catastrophe naturelle laquelle serais-tu?
Une tornade bordélique… Je sais pas être ordonnée. J’essaye hein mais j’y arrive pas… Partout où je passe je mets mon bordel…

10)Si tu étais une chanson , quelle chanson serais-tu?
Quelle bonne question (encore une fois)… Je sais pas trop…Peut être celle ci, parce que j’aime Renaud 🙂

11)Si tu étais un des 4 éléments, lequel serais-tu?
La terre… Parce que moi je suis une bouseuse et en plus fière de l’être 🙂

Merci pour ces chouettes questions Mama’nonyme!
Bientôt un vrai article, promis 😉

Emi’lit

Taguée…

Ohh_maman m’a sournoisement taguée… Mais je lui en veux même pas, parce qu’au fond j’aime répondre à plein de questions comme ça… (j’aurais peut être pas dû dire ça^^). Bref, passons au questionnaire, non?

 

1/Quel est ton lieu préféré ?

Mon lieu préféré… Ma cour intérieure, en été. Il y fait frais malgré le soleil. J’aime m’y poser avec un livre ou avec de quoi écrire. L’été dernier, Papa des Champs, Princesse AAA et moi, nous y restions de 10h du matin à 22h… C’était juste trop bien!

2/Quel est le groupe,le chanteur ou la chanteuse qui te sort par les yeux?

juste un? C’est dur ça… Voilà je viens d’en trouver un (merci direct star) Collectif Métissé… non mais quelle horreur quoi… en plus là ils ont repris une chanson de Claude François… je meurs!

3/Les petits bonhommes verts tu y crois toi?

Oui… Après verts, bleus ou rouges hein… Mais je trouve ça un peu prétentieux de penser que nous sommes les seuls dans tout cet immense univers…

4/Tu es plutôt de genre a lire un MUSSO(ou autre) ou un DISNEY?

Ben Musso, j’ai jamais lu… Mais je lis de tout moi. Après les Disney, ma fille doit avoir un bouquin des Princesse Disney, mais c’est tout… Donc si tu viens dans nos bibliothèques (ou dans nos cartons), tu trouveras des beaux livres, des romans, des policiers, des nouvelles,  des album jeunesse, et même des romans érotiques… si si jte jure 🙂

5/Quel est ton film préféré?

C’est dur comme question ça… J’adore Tim Burton, mais vraiment quoi… Je dirais donc Big Fish et l’étrange Noël de Monsieur Jack. Big Fish parce que c’est un film juste magnifique, poétique et merveilleux. L’étrange Noël parce que c’est  l’étrange Noël, parce que j’aime l’univers…

6/As tu un objet fétiche qui ne te quitte jamais?

J’ai pas vraiment d’objet fétiche… Mais il y a deux ou trois choses dont je ne me sépare pas, comme mon bracelet en or blanc que chéri m’a offert pour mes 19 ans, des lettres que mes soeurs m’ont écrites quand je suis partie dans le sud…

7/Ton premier geste le matin au réveil c’est?

« Maman! Message Papa! » Les matins, Princesse AAA vient me rejoindre dans le lit. On fait un calin de réveillage et on envoie un message à Papa des Champs pour lui dire qu’on est réveillé, qu’on va bien et tout et tout. Et tous les matins, Princesse AAA me dit « Maman écrit « Coucou Papa. T’aime fort fort. Bisous bisous. » »

8/Quel film t’as le plus touché?

Je vais faire un doublon, mais Big Fish je pense. Je peux pas m’empêcher de pleurer quand je le vois, j’ai toujours le coeur serré au même moment, les larmes qui coulent au même moment… Même si je le connais pas coeur…

Dans un autre registre, Là-haut m’a aussi beaucoup touchée…

9/Qu’est ce qui te plais le plus dans un blog?

La sincérité. J’aime lire un article qui a été écrit avec le coeur et pour soi, pas pour plaire aux autres ou pour se faire accepter par les autres, pour faire comme tout le monde!

10/Quel trait de caractère t’énerve le plus chez les autres?

Je déteste les « Moi je » ou les « Moi j’ai fait encore mieux! Moi je sais mieux que toi », ça ça me hérisse le poil quoi…

11/As tu aimais être taguer?

Ouais, c’était bien sympa… J’aime bien les questions et les tiennes étaient bien sympathiques 🙂

 

Je ne tague personne… Mais ceux qui veulent, faites moi signe, je vous pondrais 11 questions 😉

 

Emi’lit

 

Une elfe, une souris couseuse et une lutine cabotine….

Vous êtes vous déjà demandé ce à quoi pouvait ressembler une réunion avec une Elfe, une Souris couseuse et une Lutine Cabotine? Sans oublier une Petite Elfe, une Souricette et une Princesse AAA  oui oui, je vous expliquerais comment un croisement d’espèce a fait qu’une lutine mette au monde une Princesse…)? J’avoue que ce genre de chose n’est pas forcément très courant… Enfin, j’ai quand même l’habitude de rencontrer des gens bizarres… Un jour j’ai rencontré une famille composé d’une Mini Fée, d’une fée et d’un ornithorynque…

Aujourd’hui, cette réunion a donc eu lieu. Pour moi, aucun soucis majeur puisque Maman Elfe est une amie et la Souris Couseuse est une amie de longue date mais que je n’ai pas vu depuis bien longtemps… C’est Maman Elfe qui invitait. Elle est venue nous chercher Princesse AAA et moi avec sa calèche tiré par deux magnifiques poneys au regard doux…

La Souris Couseuse et sa souricette sont arrivées tranquillement après avec des cadeaux pour les deux autres mamans…

Après un super repas à base de tomates farcies et riz et d’un gâteau choc’amandes de chocolat à tomber (recette ici) accompagné d’une tasse d’Elixir des Lutins (Maman Elfe sait ravir les papilles de ses hôtes), les trois amies ont dicuté, discuté et encore discuté. Il a fallu aussi soigné un mini bobo parce que la Souricette est cascadeuse. Les trois petites ont écouté en boucle (sur la demande de Petite Elfe) une chanson magnifique:

J’avoue que Princesse AAA a parfois fait un peu sa sauvage… Mais sinon dans l’ensemble tout s’est bien passé. Les filles ont joué ensemble, nous laissant tranquillement discuter de tout et de rien (couches lavables, enfin là j’ai surtout écouté hein, cuisine un peu, bébé beaucoup, couple un peu aussi…), rire, manger du délicieux gâteau, découvrir encore de merveilleux livres…

Personnellement j’ai été heureuse de revoir la Souris Couseuse, et de voir qu’on parlait toujours aussi bien. J’ai été aussi très contente de pouvoir passer du temps avec des gens que je comprends tout le temps. (Un jour je vous ferais un article sur le langage, parfois obscure, de Princesse AAA). Et puis, c’est toujours agréable de voir des personnes qu’on aime bien…

C’est ensuite la Souris Couseuse qui nous a ramené (mais point de calèche, une voiture pour elle) et qui est venue visiter notre château en ruines et en bordel… Nous avons profité de la route pour baver sur notre hôte nous rappeler quelques bons souvenirs d’école… Et elle a eu la délicatesse de ne rien dire sur le foutoir qui règne actuellement chez moi…
J’aime cette sensation de retrouver des gens avec qui ont a l’impression de ne pas avoir eu de longue coupure… Genre on se serait vu hier ça aurait été pareil quoi… Nous étions à l’aise et avons vraiment pu parler de tout,et ça c’est vraiment bien. J’aurais tendance à dire que c’est grâce à nos (très) fréquentes conversations sur facebook, mais je pense qu’il y a quand même une vraie affinité, parce que parler par écrans interposés c’est quand même bien différent que d’avoir la personne en face de soi…

J’ai aimé me sentir à ma place, avec des gens que j’apprécie vraiment et qui me ressemblent quand même un peu…

Alors vous l’avez vécu comment cette journée les amies? On se revoit quand?

Emi’lit